Exercer le métier d’avocat – Sheikh Mouqbil Al Wadi’i

Exercer le métier d’avocat

Sheikh Mouqbil Al Wadi’i

 

Question : Un homme exerce le métier d’avocat et demande si ce métier est licite ou non et quel est le jugement de la législation islamique à ce sujet en sachant qu’il exerce ce métier dans lequel il est en mesure de défendre l’opprimé et de démontrer la vérité. Quel est votre conseil ?

Réponse : Mon conseil envers lui est qu’il délaisse ce métier. Car dans sa défense il aura recours aux lois forgées, on n’acceptera pas de lui qu’il défende la personne en disant : « Allah a dit, le Messager d’Allah a dit ».

Et Le Seigneur Tout puissant dit dans Son Noble Livre :

« Et celui qui ne juge pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, les voilà les mécréants ». [sourate Al Ma’ida, v.44]

Et Il dit également :

« Est-ce donc le jugement du temps de l’Ignorance qu’ils cherchent ? Qu’y a-t-il de meilleur qu’Allah, en matière de jugement pour des gens qui ont une foi ferme ? » [sourate Al Ma’ida, v.50]

Je dis donc :

Il lui est impératif qu’il abandonne ce métier, car l’exercice de ce métier implique qu’il est en accord avec cette législation de taghout et qu’il y soit associé.

Quant à l’opprimé dans ce cas, Allah lui portera assistance, et se retournera contre son opposant ou bien Allah tranchera entre eux dans l’au delà.

Sheikh Mouqbil Al Wadi’i / Qam’ al mou’anid wa zajr al haqid al hassid / p.329-330.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi