Il n’est pas légal de se rebeller contre le détenteur de l’autorité – Sheikh Saleh Al Fawzan

Il n’est pas légal de se rebeller

contre le détenteur de l’autorité

Sheikh Saleh Al Fawzan

 

Question : Lorsque le détenteur de l’autorité est pervers ou injuste alors les gens de la sounna divergent au sujet de la légalité de se rebeller contre lui, quel est votre avis là dessus ?

Réponse : Ceci est un mensonge à l’encontre des gens de la sounna et du consensus. Ils n’ont pas divergé sur cette question et il n’est pas légal de se rebeller contre le détenteur de l’autorité et ce tant qu’il ne tombe pas dans la grande mécréance et qu’il apostasie. Le simple fait qu’il se trompe n’atteint pas le degré de mécréance et n’autorise pas à se rebeller contre lui. Les gens de la sounna et du consensus sont unanimes là-dessus.

⇒ Ceux qui ont autorisé la rébellion contre le gouverneur pour le simple fait qu’il commette des péchés ou des erreurs sont les mou’tazilas et les kharawij. Et ceux-là ne font pas partie des gens de la sounna et du consensus et donc leur divergence sur cette question n’a pas à être prise en compte.

Ceci parce cette opinion diverge de la sounna du messager صلى الله عليه وسلم.

Sheikh Saleh Al Fawzan / Al ijabat al fassila ‘ala sh shoubouhat al hassila / p.23.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi

Partenaire: