« Il n’y a pas de médisance concernant le fait de parler sur l’innovateur » ? Sheikh Muqbil

Question : Quel est le jugement relatif à la parole de certains salafs : « il n’y a pas de médisance concernant le fait de parler sur l’innovateur » quelle est la règle concernant cette parole.

Réponse : Non, cela ne fonctionne pas ainsi.

⇒ Du moment que son innovation ne le fait pas sortir de l’islam, alors il conserve sa sacralité de musulman et il est interdit de médire de lui, seulement lorsqu’on a besoin d’éclairer les gens sur son cas et ceci est une chose importante.

Le Messager صلى الله عليه و سلم a dit comme il est rapporté dans le sahih d’Al Boukhari : « Je ne pense pas qu’untel et untel connaissent quoi que ce soit de notre religion ».


De même qu‘il a dit صلى الله عليه و سلم« Quel mauvais compagnon ».


Il a dit également aux femmes« vous êtes comparables à celles qui se sont disputées au sujet de Youssouf »

De même que sa parole à mou’adh« Es-tu un fauteur de trouble ô Mou’adh ? »

Et sa parole à Abu Dhar« Tu es un homme chez qui il y a des restes de la jahiliya ».

Donc lorsqu’on a besoin d’éclaircir le cas de l’innovateur, cela relève du fait d’ordonner le bien et réprouver le blamâble, de même que cela procède du bon conseil pour l’islam et les musulmans.

De même que c’est fait dans le but d’amoindrir la quantité de péchés de celui ci car plus il a de suiveurs, plus ses péchés augmentent.

« Celui qui instaure en islam une mauvaise coutume aura en récompense le péché de celle-ci ainsi que le péché de celui qui l’aura pratiqué jusqu’au jour de la résurrection sans rien en diminuer de leurs péchés. »

Sheikh Muqbil/ site officiel / ما حكم قول بعض السلف : ليس للمبتدع غيبة فما هو الضابط في هذا القول
traduit par SalafIslam.fr

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 207
  • Visite total: 11 704 158

Notre séléction

Lire