Le jugement des relations entretenues avant le mariage – Sheikh Ibn ‘Utheymin

Le jugement des relations entretenues avant le mariage

Sheikh Ibn ‘Utheymin

 

 

 

Question : Quel est le jugement s’agissant des relations entretenues avant le mariage ?

 

Réponse :
La parole du questionneur « avant le mariage », s’il vise par cela la période se situant avant la consommation du mariage mais après que celui-ci ait été contracté, alors aucun mal, car elle (la femme) est considérée comme son épouse après que le mariage soit contracté même si la consommation n’a pas encore eu lieu.

Mais s’il s’agit de la période antérieure à la contraction du mariage, pendant la demande ou avant, alors ceci est interdit. Il n’est pas permis à l’individu de jouir de la compagnie d’une femme étrangère, que ce soit par la parole, le fait de la regarder ou bien le fait de s’isoler seul à seul avec elle.

 

Il est authentiquement rapporté du Prophète ﺻﻠﻰ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻠﻴﻪ ﻭﺳﻠﻢ qu’il a dit :

Qu’aucun homme ne s’isole avec une femme sans la présence de l’un de ses Mahrams, et la femme ne peut voyager qu’en compagnie de l’un de ses Mahrams.

 

En conséquence, s’ils se retrouvent ensemble après la conclusion du contrat de mariage, alors il n’y a aucun mal, mais si c’est avant la contraction de celui-ci, quand bien même ce serait après la demande en mariage et acceptation, ce n’est pas permis, c’est tout à fait interdit car elle demeure pour lui une femme étrangère jusqu’à ce que le mariage soit contracté de façon effective.

 

Sheikh Ibn ‘Utheymin / Fatawa Islamiya / V. 3 p. 104.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi