La femme qui participe à la politique et à la démocratie ? Sheikh Muqbil

Question : Quel regard portez vous sur le fait que la femme participe à la politique et à la démocratie ?

Réponse : C’est un mal. Si nous voulons la préserver, alors son foyer est meilleur pour elle, et on considère cela comme un supplice pour elle.

La femme est faible dans sa constitution. Le messager صلى الله عليه و سلم a dit : « Elles sont certes déficientes dans leur raison et leur religion » et il a dit également : « Prenez soin des femmes » . Et il ne nous a ordonné de prendre soin d’elles uniquement que parce qu’elles sont fragiles.

Et Allah سبحانه و تعالى a dit : « Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci. » Sourate an Nissa, v.34

Et également sa parole : « Ne convoitez pas ce qu’Allah a attribué aux uns d’entre vous plus qu’aux autres ».
Sourate an Nissa, v.32

La femme accomplit les tâches qui lui sont propres et qui lui conviennent et il en va de même pour l’homme waLlah’ul musta’ane.

Le questionneur : « Cependant si parfois la nécessité la contraint à sortir de chez elle pour aller travailler ? »

Le sheikh : Quel besoin ? Les jeunes courent éperdument derrière un travail, qu’elle se marie à un homme qui la gardera à l’abri dans sa maison, cela est mieux pour elle que d’aller ici et là.

Sheikh Muqbil/ site officiel / كيف تنظرون في مشاركة المرأة في الممارسة السياسيةو كذا الديمقراطية
traduit par SalafIslam.fr

 

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 375
  • Visite total: 11 705 764

Notre séléction

Lire