L’histoire du hadith « Les actes ne valent que par leurs intentions » – Imam Ibn Rajab Al Hanbali

L’histoire étonnante du hadith connu de tous « Les actes ne valent que par leurs intentions ».

Imam Ibn Rajab Al Hanbali


Comme le dira Ibn Rajab Al Hanbali رحمه الله dans son ouvrage : « Ce hadith est l’un des ahadith autour desquels tourne l’ensemble de la religion. »

Ash shafi’i رحمه الله a dit« Ce hadith représente le tiers de la science, il a sa place dans 70 chapitres de la jurisprudence. » Al Bayhaqqi dans son ouvrage As Sounan Al Koubra, 14/7, An Nawawi dans Al Majmou’, 1/179, Sharh Sahih Mouslim, 7/48, Ibn Hajar dans Fath Al Bari, 1/14 

Et on rapporte de l’Imam Ahmed رحمه الله qu’il a dit« Les fondements de l’islam se trouvent dans 3 ahadiths :

Le hadith de ‘Umar رضي الله عنه : « Certes les actes ne valent que pas leurs intentions »

Le hadith de ‘Aïsha رضي الله عنها « Celui qui innove dans notre affaire ce qui n’en fait pas partie est rejeté »

Le hadith d’An Nu’man Ibn Bachir رضي الله عنه : « Le licite est évident, et l’illicite est évident ».[…]

Et on rapporta de ‘Uthman Ibn Sa’id, d’après Abi ‘Ubayd qui a dit : « Le prophète a rassemblé tout ce qui était relatif aux affaires de l’au delà dans la parole : « Celui qui apporte une chose nouvelles dans notre religion se verra rejeté » et a rassemblé tout ce qui était relatif aux affaires d’ici bas dans la parole : « Certes les actes ne valent que par leurs intentions »Ces deux paroles méritent leur place dans chaque chapitre.



Ce qui est étonnant donc concernant l’histoire de ce hadith est que bien qu’il ait une si grande importance et figure parmi les paroles fondamentales du prophète صلى الله عليه و سلم  et parmi les ahadiths qui englobent toute la religion et qui sont les fondements et les bases de celle ci, ce qui est surprenant donc est que jusqu’au rapporteur du hadith Yahya Ibn Sa’id Al Ansari, à chaque étape de la chaîne de transmission remontant de lui à ‘Umar, chaque rapporteur était unique.

→ ‘Umar ibn al khattab fut donc le seul à rapporter ce hadith du prophète صلى الله عليه و سلم.

→ Ensuite, ‘Alqama Ibn Waqqas al Laythi fut le seul à le rapporter de ‘Umar Ibn Al Khattab.

→ Puis Muhammed Ibn Ibrahim At Taymi fut le seul à le rapporter de ‘Alqama Ibn Waqqas al Laythi.

→ Et enfin Yahya Ibn Sa’id Al Ansari fut le seul à le rapporter de Muhammed Ibn Ibrahim At Taymi.

→ Ce n’est qu’à partir de Yahya Ibn Sa’id Al Ansari que les rapporteurs furent très nombreux à le rapporter de lui.

 

Et il n’y a que par cette voie de transmission que ce hadith est authentique, ceci est la parole de ‘Ali Ibn Al Madini et autres que lui.

Puis à partir de Yahya Ibn Sa’id Al Ansari, un très grand nombre de rapporteurs de hadith l’ont rapporté, il fut dit qu’ils furent plus de 200 à le rapporter de lui, on les dénombra également à 700.

Parmi les plus célèbres d’entre eux : Malik Ibn Anas, Sufyan Ath Thawri, Al Awza’i, Ibn Al Mubarak, Al Layth Ibn Sa’d, Hammad Ibn Zayd, Shou’ba, Sufyan Ibn ‘Uyayna et encore d’autres…

Et les savants sont unanimes sur son authenticité et l’ont accepté.

Et un grand nombre de savants débutèrent leur ouvrage par ce hadith à l’exemple de Muhammed ibn Isma’il Al Boukhari.

Imam Ibn Rajab Al Hanbali / Jami’ Al ‘Ouloum wal hikam (version pdf)
traduit par SalafIslam.fr

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 778
  • Visite total: 11 699 911

Notre séléction

Lire