L’homme ne peut échapper totalement aux nuisances des autres – Sheikh Abderrazaq Al Badr

L’homme ne peut échapper totalement aux nuisances des autres

Sheikh Abderrazaq Al Badr

 

 

 

Et il est nécessairement connu que l’individu, dans cette vie ne peut échapper aux nuisances des autres, car les gens sont de multiples sortes et diffèrent dans leurs comportements, leurs natures et leurs agissements.

Et il est nécessaire que le musulman se pare de la patience.

Parmi le type de patience qu’il faille posséder : la patience face aux nuisances des autres. C’est un aspect malheureusement grandement négligé par un certain nombre de personnes et dont les volontés et les âmes ont une grande peine à s’y résoudre.

 

Pour cette raison les paroles des gens de science en vue d’exposer à l’individu ce qui lui serait d’une aide précieuse afin de patienter face aux préjudices que lui causent les autres sont considérées telles des lumières étincelantes pour le musulman à propos de ce chapitre.

 

Sheikh Abderrazaq Al Badr / At Ta’liq ‘Ala Al Oumour Al Mou’ina ‘Ala s Sabri ‘Ala Adha l Khalq / p. 5 – 6.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi