Du fait pour l’imam d’observer un moment de silence après avoir récité la Fatiha – Sheikh Ibn Baz

Du fait pour l’imam d’observer un moment de silence après avoir récité la Fatiha

Sheikh Ibn Baz

 

 

Question : Quel est le jugement légal au sujet du moment de silence observé par l’imam dans la prière après avoir récité la Fatiha. J’ai entendu qu’agir ainsi était une innovation ?

Réponse :
Ce qui est connu d’après les hadiths est qu’il y a deux moments de silence à observer :

Après le Takbir d’ouverture de la prière, celle-ci est affirmée par les textes car c’est au moment où l’imam fait l’invocation d’introduction à la prière.

Le second s’observe au moment où l’on achève la récitation du Qur’an, avant de s’incliner.

Ces deux moments de silence sont rapportés et appliqués.

Il fut rapporté également un troisième moment de silence, et ce après la récitation de la Fatiha, mais cela ne repose sur aucune preuve claire, il est donc préférable de délaisser cela.

Quant au fait de juger cet acte comme étant une innovation, je ne suis pas d’avis qu’il faille le nommer ainsi, le définir comme une innovation. Ceci dit il vaut mieux le délaisser.

Un silence bref sans l’allonger c’est ce qui est mieux. Et celui qui le fait en s’appuyant sur les propos de certains parmi les gens de science et certains textes rapportés contenant quelques défauts dans leurs chaines de transmissions, alors à ce sujet il y a une certaine tolérance si Allah le veut, il ne convient pas ici de faire preuve d’intransigeance totale mais toutefois délaisser cela est préférable.

Celui qui se trouve derrière l’imam récite (la Fatiha), même si ce dernier est en train de réciter, il récite la Fatiha puis observe le silence. Même si l’imam récite, lui récite la Fatiha à voix basse puis ensuite fait silence pour écouter l’imam qui récite à voix haute.

 S’agissant des prières où la récitation s’effectue à voix basse, alors il récite la Fatiha ainsi que ce qu’il peut du Qur’an dans la première et seconde unité de prière (rak’a).

Puis dans la troisième et quatrième rak’a, il récite la Fatiha tout comme l’imam. Mais dans la prière effectuée à voix haute, il récite uniquement la Fatiha et observe le silence ensuite.

 

Sheikh Ibn Baz / Site officiel du Sheikh : https://bit.ly/2PuniQd.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi