Comment se comporter avec les pécheurs parmi les musulmans ? Sheikh Al Fawzan

Question : Quelle est la position adéquate à adopter avec les pécheurs parmi les musulmans?

Réponse : La position adéquate à adopter vis à vis d’eux est de les conseiller.

Leur conseiller de délaisser les péchés et de se repentir à Allah سبحانه و تعالى  et ceci se fait avec sagesse et avec du tact, sans les faire fuir, ni se montrer dur, mais cela consiste à les encourager au repentir et les éloigner de la désobéissance, c’est ainsi que se fait la nassiha.

Et le conseil doit être prodigué en secret entre le conseilleur et celui qui est conseillé de sorte qu’il soit plus à même d’être accepté.

Mais si tu l’affiches devant les gens ou que tu rentre dans son honneur alors qu’il absent et que tu dises : « untel fait ceci, untel il n’y a pas de bien en lui, untel cela… » ceci ne fait qu’augmenter le mal et cela n’est pas un conseil mais un affichage.

Notre manière de nous comporter avec les désobéissants consiste dans le bon conseil qui doit être fait avec sagesse et bonne exhortation ainsi qu’avec douceur et empathie en annonçant du bien à la personne si elle se repent et en la mettant en garde contre le châtiment.

Le prophète صلى الله عليه و سلم a dit : « Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir, facilitez et ne rendez pas les choses difficiles. » Al Boukhari, 101/7 .

Et Allah تعالى dit : « appelle au sentier de ton seigneur par la sagesse et la bonne exhortation et ne discute avec eux que de la meilleure des manières. » Sourate an Nahl, v.125

Et lorsqu’on amena au prophète صلى الله عليه و سلم un buveur d’alcool, il ordonna qu’on le fouette car le consommateur d’alcool doit être fouetté.

Quelqu’un qui était présent a dit : « Qu’Allah le maudisse, combien de fois l’a t-on fait venir!! »

Le prophète صلى الله عليه و سلم dit alors : « Ne dis pas cela! Ne sais tu pas qu’il aime Allah et son messager ? » Al Boukhari, 14/8. Et dans une autre version : « N’aidez pas le diable contre lui ». Al Boukhari, 14/8 .

Donc le désobéissant, on le conseille, on l’encourage et on le met en garde contre le châtiment, tu lui fais parvenir le conseil de manière à ce qu’il l’accepte, non pas par une manière qui le fera fuir, c’est ceci qui est correct.

Sheikh Al Fawzan/ Al Mountaqa min fatawa / vol.1 – p.276  n.251
traduit par SalafIslam.fr

 

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 370
  • Visite total: 12 345 515

Notre séléction

Lire