Remarque importante relative au moment où la femme se purifie de sa période de menstrues ou de lochies – Sheikh Saleh Al Fawzan

Remarque importante relative au moment

où la femme se purifie

de sa période de menstrues ou de lochies

(écoulement de sang post- accouchement)

Sheikh Saleh Al Fawzan

 

→ Lorsque la femme en état de menstrues ou de lochies se purifie de cet état avant que le soleil ne se couche, alors il lui incombe dans ce cas de prier le Dohr et le ‘Asr de cette journée.

→ Et celle qui se purifie avant le lever du soleil doit prier le Maghrib et l ‘Isha de cette nuit là, car le temps établi pour la prière qui suit est également le temps établi pour celle qui la précède (ndt : comme dans l’exemple avec salat Dohr et ‘Asr ou Maghrib et l’Isha) dans une situation d’excuse (ndt : comme ici ou la personne n’a pas pu prié avant car elle n’était pas encore purifiée).

Sheikh Al Islam ibn Taymiya رحمه الله déclare dans ses fatawas (vol.22/p.434) :

« Et pour cette raison, la majorité des savants à l’instar de Malik, Shafi’i et Ahmed sont d’avis que lorsque la femme menstruée se purifie en fin de journée, alors elle regroupe les prières du Dhor et du ‘Asr. Et lorsqu’elle se purifie en fin de nuit, alors elle regroupe les prières du Maghrib et du ‘Isha, comme ce fut rapporté par l’intermédiaire de ‘Abdourrahman ibn ‘Awf, Abou Houreyra, Ibn ‘Abbas.
Ceci car dans une situation où la personne dispose d’une excuse légiférée, alors le temps imparti associe deux prières qui se suivent.

♦ Dès lors si elle se purifie en fin de journée, alors le temps de la prière du Dhor reste imparti, elle la prie avant de prier le ‘Asr.

♦ De même que si elle se purifie en fin de nuit, le temps de la prière du Maghrib reste imparti, elle la prie donc avant l’Isha. »

Fin des propos de Sheikh Al Islam.

→ Quant au fait que l’heure d’une prière arrive puis qu’elle ait ses menstrues ou ses lochies avant d’avoir pu prier cette prière, alors dans ce cas l’avis prédominant est qu’elle n’a pas a rattraper cette prière.

Sheikh Saleh Al Fawzan / Tanbihat ‘ala ahkaam takhatassou bil mou’minat / p.32-33
traduit par SalafIslam.fr