Le sens de la parole d’Allah : Le sens de la parole d’Allah : “Et la plupart d’entre eux ne croient en Allah, qu’en lui donnant des associés. Et la plupart d’entre eux ne croient en Allah, qu’en lui donnant des associés. – Sheikh Ibn Baz

Le sens de la parole d’Allah :

Et la plupart d’entre eux ne croient en Allah, qu’en lui donnant des associés.”

Sheikh Ibn Baz

 

Question : Un étudiant interroge : Honorable Sheikh, je t’aime en Allah, je souhaiterais que tu invoques la réussite et le fait de rester ferme sur cette religion en ma faveur. Ma question est la suivante :
Il a été cité dans les versets que l’étudiant a récité la parole d’Allah : “Et la plupart d’entre eux ne croient en Allah qu’en lui donnant des associés.” Sourate Yussuf, v.106.
Quel est le sens du verset et qu’est ce qui est voulu par le polythéisme dans ce noble verset ?

Réponse :
Premièrement : Qu’Allah t’aime, celui en qui tu nous as aimé et nous implorons Allah de réformer ton cœur et tes actes et qu’il nous raffermisse ainsi que toi sur la guidée, de même que l’ensemble des auditeurs.

Concernant le verset, alors les savants ont clarifié son sens.

 Ibn ‘Abbas رضي الله عنه et autre que lui. Son sens est :

Tu leur demandes qui a créé les cieux, qui a créé la terre ? Qui t’as créé ? Ils répondent donc : “Allah est notre Seigneur, Allah est notre Créateur…” et malgré cela, ils vouent l’adoration aux statues comme al Lat et al ‘Ouzza et autres. Ils implorent leurs secours, leur vouent des vœux, égorgent en leur faveur. Ce type de foi ne concerne que l’unicité de la Seigneurie, qui est mis à mal et rendu caduque par leur polythéisme en associant à Allah, cela ne leur est d’aucune utilité.

Abou jahl et ses semblables avaient la conviction qu’Allah était leur Créateur, celui qui pourvoyait à leur subsistance, celui qui avait créé les cieux et la terre. Mais tout ceci ne put en rien leur être profitable car ils associèrent à Allah en vouant l’adoration aux statues.

Voici le sens de ce verset chez les gens de science.

Ibn ‘Abbas رضي الله عنهما a dit :

Tu les interroges : Qui a créé les cieux et la terre ?  Et ils te répondent : C’est Allah.

Et malgré cela ils vouent l’adoration à autre que Lui. La foi qu’ils ont est donc rendue caduque par le polythéisme qu’ils commettent.

Leur foi dans le fait qu’Allah soit leur Créateur, celui qui pourvoie à leur subsistance, leur Seigneur ainsi que Le Créateur des cieux et de la terre.

Ce type de foi s’il avait été accompagné des deux autres catégories de Tawhid que sont l’unicité de la divinité et l’unicité dans les Noms et attributs, si ces deux catégories s’étaient retrouvées chez eux alors cela leur aurait été utile.

Mais dès lors qu’ils ne s’acquittèrent pas du Tawhid dans l’adoration, alors leur foi dans la Seigneurie d’Allah fut frappée de caducité, à l’instar de toutes les autres œuvres qui sont rendues caduques lorsqu’elles sont mêlées au polythéisme.

• Et s’ils avaient associé (à Allah) alors leurs œuvres auraient été vaines.

Sourate Al An’am, v.88.

Toutes les catégories de la foi, parmi celles dont Allah et son Messager ont informé deviennent caduques dès lors qu’elles sont mêlées au polythéisme.

Allah سبحانه وتعالى a dit, dans la traduction relative du verset :

• Et nous t’avions certes révélé à toi ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé que si tu associais (à Allah), tes œuvres auraient été vaines et tu aurais été du nombre des perdants. Adore donc Allah et sois du nombre de ceux qui se montrent reconnaissants.

Sourate Az Zumar, v.65/66.

 

Sheikh Ibn Baz / Site Officiel du Sheikh : https://bit.ly/2yW5aFx.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi