Le voyage entrepris en vue d’étudier le hadith

Le voyage entrepris en vue d’étudier le hadith

Dr Ibn Matar Az Zahrani

 

Comme ce fut cité précédemment (ndt : l’auteur dans son ouvrage a discuté auparavant de la place de la sounna en islam), la sounna est une révélation d’Allah et elle explicite ce qui le nécessite dans le livre d’Allah.

Du fait de la place que celle ci occupe, les prédécesseurs en ont fait leur préoccupation principale (ndt : après le qur’an) et ont dépensé matériellement et physiquement tout ce qu’ils avaient à leur disposition pour rassembler le hadith et ses chaînes de transmission ; à tel point qu’ils ont parcouru de lointaines distances et ont enduré les difficultés et pénibilités qui les accompagnent en vue d’étudier le hadith et de rechercher les chaînes narratives de ce dernier.

Ils mirent en exécution la parole d’Allah تعالى :

« Pourquoi de chaque clan quelques hommes ne viendraient-ils pas s’instruire dans la religion, pour pouvoir à leur retour, avertir leur peuple afin qu’ils soient sur leur garde. » Sourate التوبة verset 122

Le voyage entrepris pour rechercher et étudier le hadith faisait partie des impératifs dans la méthodologie des mouhadithin pour l’acquisition de la science.

Al Hafidh ibn Salaah رحمه الله a dit ( ndt : au sujet de l’étudiant du hadith)

« Et lorsqu’il achève sa recherche du hadith et ses voies au sein du pays où il vit, il se met en quête de le rechercher dans d’autres contrées en voyageant pour cela ».

Et il fut rapporté de Yahya ibn Ma’in رحمه الله qu’il a dit :

« Quatre catégories de personne, ne t’attend pas à ce qu’ils soient bien guidés […] et un homme qui met par écrit le hadith qu’il trouve dans son pays et qui ne voyage pas vers d’autres contrées pour le rechercher et l’étudier ».
[معرفة علوم الحديث، للحاكم، ص. ٩]

Et l’on rapporte de l’Imam Ahmed ibn Hanbal qu’il fut interrogé :

« L’homme doit il voyager en vue d’acquérir le hadith via les plus nobles chaînes de transmission ? »
Il répondit : « Bien sûr et il doit s’y atteler ardemment, lorsque parvenait à ‘alqama et al aswad un hadith, ils n’étaient pas convaincu de son authenticité jusqu’à ce qu’ils se rendent chez ‘Umar (ndt : ibn l Khattab) et qu’ils l’entendent de lui. »

[Ar rihla fi talabi l hadith, Al Khattib Al Baghdadi, p. 197]

On rapporte également d’ Ibrahim ibn Ad’ham رحمه الله qu’il a dit :

« Certainement, Allah délivre cette oumma de ses épreuves par la cause des voyages entrepris par les gens du hadith ».

[Ar rihla fi talabi l hadith, Al Khattib Al Baghdadi , n°89]

 

Dr. Muhammad ibn Matar Az Zahrani (ndt : ancien professeur à la faculté du hadith de Médine, son livre en question est étudié en première année dans cette faculté) / Tadwin as sounna an nabawiya / p. 36-37 édition mektaba dar al minhaj
traduit par SalafIslam.fr

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 402
  • Visite total: 12 356 357

Notre séléction

Lire