A ceux qui prétendent que la Nature crée – Sa’îd Ibn Wahf Al-Qathânî

A ceux qui prétendent que la Nature crée

Sa’îd Ibn Wahf Al-Qathânî

 

 

Tous les hommes doués de raison savent qu’on ne peut demander de l’argent à celui qui n’en possède pas, de même qu’on ne tire aucune science de l’ignorant, car celui qui n’a pas une chose ne peut la donner.

Celui qui prétend que La Nature l’a créé ou qu’elle a créé une chose, s’oppose à la raison et combat la vérité, car l’univers témoigne que Celui qui l’a créé est sage, savant, clairvoyant, guidant, pourvoyeur, protecteur, miséricordieux, unique, alors que la Nature inerte ne possède pas même le poids d’une fourmi de tout ceci.

Il est étonnant de constater que ceux qui disent que la Nature crée s’oppose aux règles de la raison, car la Nature n’a pas de connaissance alors qu’eux en ont, la Nature n’a aucune volonté et eux en ont, la Nature n’a aucune science et eux en ont !

Ne savent-ils pas que celui qui ne possède une chose ne peut la donner :

يَٰٓأَيُّهَا ٱلنَّاسُ ضُرِبَ مَثَلٌۭ فَٱسْتَمِعُوا۟ لَهُۥٓ ۚ إِنَّ ٱلَّذِينَ تَدْعُونَ مِن دُونِ ٱللَّهِ لَن يَخْلُقُوا۟ ذُبَابًۭا وَلَوِ ٱجْتَمَعُوا۟ لَهُۥ ۖ وَإِن يَسْلُبْهُمُ ٱلذُّبَابُ شَيْـًۭٔا لَّا يَسْتَنقِذُوهُ مِنْهُ ۚ ضَعُفَ ٱلطَّالِبُ وَٱلْمَطْلُوبُ

Ô vous les hommes ! Un exemple vous est cité, écoutez-le : ceux que vous invoquez en dehors  d’Allah ne sauraient même pas créer une mouche, même s’ils s’unissaient pour cela. Si la mouche leur prenait quelque chose, ils ne sauraient le lui reprendre. Le solliciteur et le sollicité sont aussi faibles l’un que l’autre !
Sourate Al-Hajj, v.73. 

Ainsi, il est nécessaire que le Créateur soit parfait, d’une perfection totale, de façon à :

Se passer d’autres que Lui
Être le premier sans commencement 
Le dernier sans fin
Ne pas être cerné par le temps
Être capable de toute chose
Connaître toute chose : ce qui a été, ce qui est, ce qui n’est pas et comment cela aurait été si cela avait été.

Ces caractéristiques ne conviennent qu’à Allah le Parfait de tout point de vue. Ainsi, et la louange revient à Allah, l’argument des matérialistes s’effondre car la Nature ne possède rien de ces choses.

Partager cet articles avec vos proches :

 

Extrait tiré du livre :

COMMENT APPELER À ALLAH
les athées et les pécheurs musulmans

Écrit Par Sa’îd Ibn Wahf Al-Qathânî

Pages 20/21 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: