Allah a juré par le figuier dans Son Livre – Ibn Al-Qayyim

Allah a juré par le figuier dans Son Livre

Ibn Al-Qayyim

 

 

Puisque les figues n’existaient pas dans le Hijâz et à Médine, car leur sol n’est pas propice au figuier, elles ne furent pas mentionnées dans la Sunna.

Mais Allah سبحانه و تعالى a juré par le figuier dans Son Livre, en raison de ses nombreux avantages et bienfaits.

Ce qui est authentique est qu’Allah a juré par le figuier connu par les gens.

La figue est chaude, et on trouve deux avis sur son humidité et sécheresse. Les meilleures sont les blanches à la peau mûre, elles dissipent les calculs des reins et de la vessie, et protègent contre les poisons.

Elles sont plus nourrissantes que tous les autres fruits, elles sont utiles contre les maux de gorge, de poitrine et d’œsophage, elles nettoient le foie et la rate, et purifient de l’humeur pituiteuse de l’estomac. Elles nourrissent bien le corps, cependant elles donnent des poux si on en mange beaucoup.

Les figues sèches sont nourrissantes et bonnes pour les nerfs, et elles sont louables avec les noix et les amandes. A ce sujet, Galien dit :Si on en mange avec des noix et de la rue* avant de prendre un poison mortel, cela sera utile et préservera de tout tort.
*Arbrisseau dont les feuilles ont des vertus aromatiques et médicinale.

Abu Ad-Dardâ’ rapporte : On a offert au Prophète ﷺ un plat de figues, il dit : “Mangez” et en mangea lui-même, et il dit : “Si je devais dire qu’un fruit était descendu du Paradis, je dirais celui-ci, car les fruits du Paradis n’ont pas de noyau. Mangez-en, car elles éliminent les hémorroïdes et sont utiles contre la goutte.” Mais l’authenticité de ce hadith est discutable.

La pulpe est ce qu’elles ont de meilleur, elles donnent soif, à ceux qui ont chaud, et apaisent la soif causée par la pituite salée.
Elles sont aussi utiles contre la toux chronique, elles sont diurétiques et libèrent les occlusions du foie et de la rate, et elles conviennent aux reins et à la vessie.

En manger à jeun est étonnement utile pour libérer les canaux de nourritures, surtout avec des amandes et des noix. En manger avec des aliments lourds est très mauvais.

Les mûres blanches en sont très proches mais elles sont moins nourrissantes et plus nocives à l’estomac.

 

Extrait tiré du livre :

L’authentique de
LA MÉDECINE PROPHÉTIQUE

Écrit Par Ibn Al-Qayyim

Page 266 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 28 avis)


Retranscription autorisée par les Éditions Tawbah.

Partenaire: