La bête égorgée par une personne qui ne prie pas – Sheikh ibn Baz

La bête égorgée par une personne qui ne prie pas
Sheikh ibn Baz

 


Question :
Est-il permis de manger de la bête égorgée par une personne qui délaisse la prière de son plein gré ? Tout en sachant que si cela se sait, il répond en disant qu’il prononce l’attestation de foi, donc que fait-on si nous ne trouvons pas de boucher qui prie ?

Réponse :
Celui qui ne prie pas, on ne mange pas de la bête qu’il a égorgée
, ceci est l’avis le plus juste, d’après la parole du Prophète ﷺ :

Entre la personne, l’associationnisme et la mécréance, se trouve le délaissement de la prière
Rapporté par Mouslim dans son sahih d’après Djabir ibn ‘AbdAllah Al Ansary رضي الله عنهم
Et aussi la parole du Messager :
L’engagement qu’il y a entre nous et eux c’est la prière, celui qui la délaisse a certes mécru Rapporté par al imam Ahmad et les 4 rapporteurs de sunan avec une chaine de transmission authentique d’après le hadith de Bouraida ibn Al Housaib Al Aslamy ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ.
Et aussi sa parole ﷺ :
La chose la plus capitale est l’Islam, son pilier est la prière
Rapporté par Ahmad et At-Tirmidhi avec une chaîne de transmission authentique d’après Mou’adh ibn Djabal.

Donc toute chose dont le pilier s’est effondré elle ne peut rester, et si le pilier s’effondre ce qui est dessus s’effondre aussi.

Donc, à partir de cela, nous savons que celui qui ne prie pas, il n’a pas de religion, et on ne mange pas de ce qu’il égorge et si tu te trouves dans un pays ou il n’y pas de boucher musulman, égorge toi-même et utilise ta main dans ce qui t’es profitable ou cherche un boucher musulman meme si tu dois aller dans sa maison pour qu’il égorge et ceci, par la grâce d’Allah, est simple, il n’est donc pas permis d’être négligent à ce sujet.

Et il t’incombe d’exhorter cette personne par la crainte d’Allah et en l’incitant à prier. Quant à sa parole “il se suffit des deux attestations de foi” c’est une grande erreur car ses deux attestations ont des droits dont on doit s’acquitter d’après la parole du Prophète ﷺ : Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent que nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah et que Muhammad est l’Envoyé d’Allah, qu’ils accomplissent la prière, qu’ils s’acquittent de l’aumône légale. S’ils font cela, ils auront préservé vis-à-vis de moi leur sang et leurs biens sauf ce que l’Islam permet d’en prélever légalement. Quant à leur compte, c’est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser unanimement reconnu authentique.

Il a certes rappelé la prière et l’aumône légale avec les deux attestations de foi, et dans une autre version: Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent que nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah. S’ils font cela, ils auront préservé vis-à-vis de moi leur sang et leurs biens sauf ce que l’Islam permet d’en prélever légalement. Quant à leur compte, c’est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser et la prière ainsi que l’aumône légale font partie des droits de cette attestation.

Il est donc obligatoire à tout musulman de craindre Allah, et pour tous ceux qui se revendiquent musulman il leur incombe de craindre Allah et de prier les 5 prières obligatoires et d’y prêter la plus grande attention car elle est le pilier de l’Islam et elle est le pilier le plus important parmi les piliers de l’Islam après les deux attestations de foi, celui qui la perd aura perdu sa religion et celui qui la délaisse sortira de la religion, nous demandons à Allah de nous en préserver, et ceci est l’avis le plus juste.

Mais d’autre gens de science ont dit que ce n’est pas de la grande mécréance mais de la petite mécréance et qu’il commettait un très grand péché plus grand que l’adultère, plus grand que le vol et plus grand que de boire de l’alcool, et qu’il ne devenait mécréant que s’il reniait l’aspect obligatoire de la prière, c’est ce qu’a dit un groupe de savant, mais la vérité c’est ce qu’a démontré la parole du Prophète et que dans ce cas-là, il devient mécréant d’une mécréance qui le fait sortir de la religion comme on l’a montré précédemment à travers les hadiths et ce, car il aura négligé le pilier de l’Islam qui est la prière.

Donc, il ne convient, en aucun cas de négliger cette affaire, et ‘AbdAllah ibn Chaqiq Al ‘Ouqaily le noble prédécesseur  رحمه الله dit : Les compagnons ne voyaient pas qu’une chose que l’on délaisse rend mécréant excepté la prière, il a donc évoqué que les compagnons étaient unanimes sur le fait que celui qui délaisse la prière devient mécréant. Qu’Allah nous en préserve.

Il est donc impératif de faire attention et de préserver ces grandes obligations et d’être intransigeant avec celui qui la délaisse, en refusant de manger de ce qu’ils égorgent, en refusant de les inviter à un repas, en refusant de répondre à leur invitation et en les ignorant jusqu’à ce qu’ils se repentent à Allah et qu’ils accomplissent la prière. Nous demandons à Allah qu’ils nous guide tous.

 

Madjmou’ Al Fatawa de Sheikh ibn Baz p 274/276 – 10.
traduit par Salafislam.

Partager cet article avec vos proches :

pdfsi

Partenaire: