Celui qui prend les armes contre les musulmans – Al Hâfidh Ibn Hajar Al-Asqalânî

Celui qui prend les armes
contre les musulmans

Al Hâfidh Ibn Hajar Al-Asqalânî

 

 

1034/ Ibn ‘Umar ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte que le Messager d’Allah ﷺ a dit : 

Celui qui prend les armes contre nous n’est pas des nôtres.
Sahîh/ Al-Bûkhârî – 6874 et Muslim – 98.

Enseignements du hadith : 

1- L’interdiction de prendre les armes contre les musulmans, et celui qui le fait et les effraie se sera isolé et sera sorti du groupe uni des musulmans.

2- L’islam est une religion d’union, Allah سبحانه و تعالى dit : 
Attachez-vous tous ensemble au câble d’Allah.
Sourate Âl-‘Imrân, v.103.
et Il dit : 
Cette communauté est la vôtre, une communauté unique
Sourate Al-Anbiyâ-, v.92.

Quant à la division, le désaccord et la transgression,
cela est contraire à l’Islam et ses enseignements
.

Allah سبحانه و تعالى dit :
Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et ont divergé entre eux, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un immense châtiment
Sourate Âl-‘Imrân, v.105.

3- Celui qui prend les armes contre les musulmans et les déclare licite le fait de les combattre est mécréant ; par contre s’il ne déclare pas cela licite, mais qu’il prend les armes et se révolte contre eux parce qu’il pense redresser la situation, qu’il espère prendre le pouvoir ou autre, c’est un rebelle qu’il est permis de combattre jusqu’à ce qu’il redevienne au groupe uni des musulmans, et s’il revient, on cesse.

4- Shaykh Al-Islâm Ibn Taymiyyah a dit : Les savants sont unanimes pour dire que si les brigands se révoltent contre le gouverneur, puis qu’ils se repentent, la peine légale n’est pas levée, et au contraire il est obligatoire de la leur appliquer, même s’ils se repentent, afin que cela ne soit pas un moyen de repousser l’application des peines légales légiférées par Allah.

 

Extrait tiré du livre :

BOULOUGH AL MARÂM (Tome 3)
Écrit Par Al Hâfidh Ibn Hajar Al Asqalânî

Page 46 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,9/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 13 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: