Celui qui prétend que la réprobation des adeptes de l’innovation divise la Communauté et la désunit – L’Imam Al-Barbahârî et Shaykh An-Najmi

Celui qui prétend que la réprobation
des adeptes de l’innovation
divise la Communauté et la désunit

L’Imam Al-Barbahârî et Shaykh An-Najmi

 

 

[…] Vouloir le bien ne suffit pas, car tout acte doit réunir deux conditions.

La première condition est qu’il soit voué en toute exclusivité à Allah.
La deuxième condition est qu’il soit en conformité avec la Legislation du Messager d’Allah ﷺ.

Les adeptes de l’innovation cherchent toujours à se rapprocher d’Allah, mais ils ne connaissent pas le chemin pour se rapprocher d’Allah, ils n’ont pas la science nécessaire pour les empêcher de tomber dans l’innovation. Si cet individu veut le bien, Allah lui facilite la rencontre de celui qui l’y appellera et le lui exposera, Il détournera de lui des adeptes de l’innovation qui le mettent en garde contre le fait d’obéir à ceux qui le conseillent. S’il se repent, Allah lui pardonnera, mais s’il reste sur son innovation jusqu’à rencontrer Allah, cela sera une imperfection dans son islam, et son sort est auprès d’Allah. S’Il veut, Il lui pardonne, et s’Il veut Il le châtie.

Puis il dit :

“La deuxième : une personne qui s’oppose volontairement la vérité et diverge de ceux qui l’ont précédé parmi les pieux. C’est un égaré qui cherche à égarer les gens, un démon rebelle. Il est du devoir de celui qui le connaît de mettre en garde les gens contre lui, et de leur exposer son cas afin que personne ne tombe dans son innovation et ne soit pas voué à la perdition.”

Je dis : Il est obligatoire à toute personne connaissant la vérité de la secourir.
L’innovation qui a connu la vérité et auquel cette innovation a été exposée mais qui a refusé de la délaisser, s’y est attaché et la défendue est égaré, cherche à égarer les gens et c’est un démon rebelle, comme l’a dit l’auteur – qu’Allah lui fasse miséricorde. Il faut exposer le cas de cette personne à qui l’ignore et mettre en garde les gens contre lui car il va tromper des étudiants, les appeler à son innovation, et les séduire par ce qui va les égarer.
Aucune excuse pour celui qui connaît son cas de ne pas l’exposer aux gens, afin que sa responsabilité soit levée. Il doit mettre en garde contre lui afin que ceux qui ne connaissaient pas son innovation s’éloignent de lui.

Celui qui prétend que la réprobation des adeptes de l’innovation divise la Communauté et la désunit est également égaré car il veut que la Communauté soit unie sur le faux, et c’est une chose que l’Islam n’accepte pas. Délaisser l’exposition des choses est un délaissement de la lutte qu’Allah سبحانه و تعالى a ordonnée dans Sa Parole :

يَٰٓأَيُّهَا ٱلنَّبِىُّ جَٰهِدِ ٱلْكُفَّارَ وَٱلْمُنَٰفِقِينَ وَٱغْلُظْ عَلَيْهِمْ ۚ وَمَأْوَىٰهُمْ جَهَنَّمُ ۖ وَبِئْسَ ٱلْمَصِيرُ

Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude avec eux. L’Enfer sera leur destination finale, et qu’elle mauvaise destination !
Sourate At-Tawbah, v.73.

Et dans le hadith, il est dit :

Que la déférence envers les gens n’empêche aucun d’entre vous de dire la vérité s’il la voit ou l’entend. 
As-Sahîhah – 168.

D’un autre point de vue, cet agissement encourage les adeptes de l’innovation et les amène à se libérer, se réjouir, faire ce qu’ils veulent comme égarement, y appeler les jeunes, et tromper les étudiants. Donc leur cas va s’aggraver et il sera plus difficile d’y remédier en raison du manquement vis-à-vis de l’obligation et de l’absence de réprobation et de mise en garde contre eux. C’est comme si celui qui tient ces propos voulait encourager les innovateurs et les secourir. Celui qui agit ainsi encourage l’innovation et le délaissement de la Sunna, et il participe à l’enterrement de la vérité et son infirmation. Ainsi, il mérite la colère d’Allah car il aura accordé refuge à ceux qui commettent le mal et il est dit dans le hadith rapporté du Prophète ﷺ “Allah maudit celui qui accorde refuge à celui qui commet le mal.” Donc il ne faut pas écouter celui qui dit cela, mais il faut le faire taire car il aide à la propagation du mal et des innovations, et à l’enterrement de la Sunna. Il s’oppose à l’ordre d’Allah سبحانه و تعالى qui commande à Ses serviteurs d’ordonner le bien, d’interdire le mal, et de lutter pour Allah comme il se doit, et comme ces gens sont nombreux dans notre société.

Nous sommes à Allah et vers Lui nous retournerons. Et c’est Allah qui accorde la réussite. 

Partager cet articles avec vos proches :

 

Extrait tiré du livre :

L’Islam est la Sunna La Sunna est L’Islam
(Sharh As-Sunna)

Écrit Par l’Imam Al-Barbahârî
Commentaire du Shaykh Ahmed Ibn Yahyâ An-Najmî

Pages 46/47 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 1 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: