Clarification des bases du culte authentique – Sheikh Al Fawzan

 Cours n° 15

Clarification des bases du culte authentique

 

L’adoration est fondée sur trois piliers ou bases : l’amour, la peur et l’espoir. L’amour avec l’humilité et la peur avec l’espoir : assemblage indispensable en matière de culte. Allah dit au sujet de ses serviteurs croyants:

 يُحِبُّهُمْ وَيُحِبُّونَهُ 

« Il les aime et ils l’aiment » (La table servie – 54)

 وَالَّذِينَ آمَنُوا أَشَدُّ حُبّاً لِلَّهِ

« Or les croyants sont ceux qui aiment le plus Allah » (La vache -165)

Il dit également à propos de ses envoyés et ses prophètes :

 إِنَّهُمْ كَانُوا يُسَارِعُونَ فِي الْخَيْرَاتِ وَيَدْعُونَنَا رَغَباً وَرَهَباً وَكَانُوا لَنَا خَاشِعِينَ

« Ils concouraient au bien et nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils étaient humbles devant nous » (Les prophètes – 90)

Certains prédécesseurs dirent :

⇒ Celui qui adore Allah avec l’amour uniquement est un faux dévot (zinediq).

⇒ Celui qui adore Allah avec l’espoir uniquement est un mourdji (secte musulmane qui profère que les péchés n’ont pas d’influence sur la foi du croyant et que la foi du pervers équivaut à la foi du pieux. (NDT))

⇒ Celui qui adore Allah avec la peur uniquement est un harouri  (en rapport á la ville de Haroura, endroit où se sont regroupés les khawaridj, secte musulmane qui a combattu le calife Ali ibn abi Talib. Ils professent que celui qui commet un grand péché devient mécréant et est condamné au feu de l’enfer éternellement. (NDT))

⇒ Celui qui adore Allah avec amour, peur et espoir est croyant monothéiste”.

Citation présente dans le livre de sheikh Al’Islam intitulé : “l’adoration” (al-’ouboudiya)”.

Il dit également :

“La religion d’Allah: son adoration, son obéissance et la soumission en lui. Le sens étymologique du mot adoration : L’humilité, on dit : “un chemin frayé ou foulé lorsqu’il a été “humilié”, c’est à dire piétiné par les pas. L’adoration qui a été ordonnée de pratiquer, contient la notion d’humilité et d’amour. Elle comprend donc l’humilité par excellence accompagnée d’un amour pur. Celui qui est soumis à une personne tout en la détestant n’est pas considéré comme son adorateur. Même cas pour celui qui aime une personne sans être soumis à elle, comme l’amour de l’homme pour son enfant ou son ami. Il ne suffit donc pas un des deux (l’humilité et l’amour) pour l’adoration d’Allah. Il faut obligatoirement qu’Allah soit le plus aimé et le plus vénéré auprès du serviteur de toutes autres choses. De plus, personne n’est digne d’amour et d’humilité parfaits sinon Allah” Madjmu’ a-tawhid a-najdiya – p549.

Ce sont les bases sur lesquelles est centrée l’adoration. Le savant Ibn al-qayyim cite dans la nouniya :

« L’adoration du Très Miséricordieux est l’amour par excellence

Avec l’humilité du serviteur, ce sont les deux pôles

Autour desquels tourne la sphère de l’adoration

Son mouvement de rotation n’est possible qu’avec la présence des deux pôles

Et son axe de rotation : les directives du Prophète صلى الله عليه وسلم

Non la passion, la propre opinion ou le diable »

Il a comparé les deux pôles de l’adoration (l’amour et l’humilité) par les deux pôles d’une sphère autour d’un cercle polaire. Il rappelle que les deux pôles de la sphère de l’adoration sont régis par les directives du prophète صلى الله عليه وسلم et ce qu’il a légiféré, non pas par la passion et ce que dicte son propre être et le diable, car ceci n’a aucune relation avec l’adoration. Ce que le prophète صلى الله عليه وسلم a légiféré est ce qui permet (entraîne) la rotation de la sphère de l’adoration. Ce ne sont certainement pas les innovations, les hérésies et l’imitation aveugle des ancêtres qui lui permettent de pivoter.

 

 

 

 


 

 

Cours de Tawhid

Traduction tiré du livre
‘Aqidat-ul Tawhid de Sheikh Al Fawzan حفظه الله traitant des bases de la croyance d’Ahl Sounnah wa al jama’a.

Voir le sommaire des 47 Cours en ligne

 

Partenaire: