Pas d’appel à la prière pour la prière de ‘Îd – Al Hâfidh Ibn Hajar Al Asqalânî

Pas d’appel à la prière pour la prière de ‘Îd

Al Hâfidh Ibn Hajar Al Asqalânî

 

 

148/ Jâbir Inb Samurah ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte :

J’ai accompli plus d’une fois les prières de ‘Îd avec le Prophète ﷺ, sans adhaân ni iqâmah. 
Sahîh/ Muslim – 887.

Enseignements du hadith

1- Pour les prières de ‘Îd, que ce soit à l’occasion de la rupture du jeûne ou du sacrifice, ni adhân ni iqâmah ne sont légiférées.

2- Ibn Al-Qayyim dit : « Lorsque le Prophète ﷺ arrivait au lieu de prière (Al-Musallâ) pour la prière de ‘Îd, il accomplissait la prière sans adhân ni iqâmah, et sans non plus dire : « Prière en congrégation » la Sunna consiste à ne rien faire de cela »

3- L’âdhan et l’iqâmah ne sont légiférés que pour les cinq prières obligatoires, et non pour les prières surérogatoires, funéraires, les deux ‘Îd, la demande de pluie ou l’éclipse.
An-Nawawî a dit : « Ils ne sont légiférés que pour les cinq prières obligatoires, et c’est l’avis de la majorité des savant passés et contemporains. »

 

Extrait tiré du livre :

BOULOUGH AL MARÂM (Tome 1)
Écrit Par Al Hâfidh Ibn Hajar Al Asqalânî

Page 193 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,9/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 13 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: