D’écrire le Prophète ﷺ en disant qu’une lumière jaillissait de lui – Shaykh ‘Abd Ar-Razzaq Al-Badr

D’écrire le Prophète ﷺ en disant qu’une lumière

jaillissait de lui

Shaykh ‘Abd Ar-Razzaq Al-Badr

 

 

Remarque :
Le fait qu’on d’écrive le Prophète ﷺ en disant qu’une lumière jaillissait entre ses incisives, qu’il avait l’éclat de la lune, et d’autres choses de cet acabit, a induit en erreur certains de ceux qui ont écrit concernant la description du Prophète ﷺ. Ils ont considéré qu’il s’agissait d’une lumière tangible qui éclairait autour de lui. Certains ont même prétendu qu’il n’avait pas d’ombre, en raison de cette lumière tangible.

Cette compréhension est fausse, et de nombreux hadiths l’indiquent.

Parmi ceux-ci, le récit de ‘Â-ishah ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ qui dit :
Une nuit, le Messager d’Allah ﷺ n’était plus sur sa couche. Je l’ai cherché et ma main a touché la plante de ses pieds posés à la verticale sur le sol, alors qu’il se trouvait (en prosternation) dans la mosquée et disait :

Ô Allah ! Je cherche protection auprès de Ta satisfaction contre Ta colère, auprès de Ton pardon contre Ton châtiment et auprès de Toi contre Toi-même. Je ne pourrais Te louer comme il se doit, Tu es comme Tu t’es loué Toi-même. 
Rapporté par Muslim 486.

S’il possédait une lumière, ainsi que l’ont compris certains, ‘Â-isha ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ n’aurait pas eu besoin, en entrant dans la mosquée pour le chercher, de marcher dans l’obscurité, en tâtonnant de sa main jusqu’à toucher la plante des pieds du Prophète ﷺ qui était en prosternation !

Ce hadith – et de nombreux d’autres semblables – montrent l’erreur de ceux qui ont compris des hadiths mentionnant la lumière du Prophète ﷺ qu’il s’agissait d’une lumière tangible illuminant autour de lui.

 

Extrait tiré du livre :

Ainsi etait Muhammad le Messager d’Allah ﷺ

Écrit Par l’Imam At-Tirmidhi

Page 34 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,6/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 9 avis)

Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: