Définition de l’unicité d’Allah dans sa souveraineté (tawhid a-rouboubiya) – Sheikh Al Fawzan

Cours n°5

Définition de l’unicité d’Allah dans sa souveraineté

Mise en évidence de son aspect originel et du fait que les polythéistes l’approuvent

 

De sa définition globale (croyance en l’unicité d’Allah dans sa souveraineté, pureté de l’intention dans son adoration et attestation de ses noms et attributs) on peut en déduire que l’unicité (tawhid) se divise en trois catégories :

→ L’unicité dans sa souveraineté (tawhid a-rouboubiya)

→ L’unicité dans son adoration (tawhid al-oulouhiya)

→ L’unicité dans ses noms et attributs (tawhid al-asma wa a-sifat)

Il faut savoir que chacune de ces catégories à une définition particulière qui est différente de l’autre.

L’unicité d’Allah dans sa souveraineté est son unicité dans ses actions, c’est croire qu’il est l’unique créateur (khaliq) de tous les êtres existants :

اللَّهُ خَالِقُ كُلِّ شَيْءٍ

” Allah est le créateur de toutes choses” (Les groupes – 62)

Et qu’il est l’unique pourvoyeur (Raziq) des animaux et des humains et autres espèces:

وَمَا مِنْ دَابَّةٍ فِي الأَرْضِ إِلاَّ عَلَى اللَّهِ رِزْقُهَا

” Il n’y a point de bête sur terre dont la subsistance n’incombe à Allah” (Houd – 6)

Et qu’il est le maître (Malik) de la royauté (de la terre et des cieux), le gérant de toutes les affaires du monde, il attribue et dépossède, élève et rabaisse (les peuples), capable à toutes choses, il dirige le jour et la nuit, donne la vie et la mort:

قُلْ اللَّهُمَّ مَالِكَ الْمُلْكِ تُؤْتِي الْمُلْكَ مَنْ تَشَاءُ وَتَنْزِعُ الْمُلْكَ مِمَّنْ تَشَاءُ

وَتُعِزُّ مَنْ تَشَاءُ وَتُذِلُّ مَنْ تَشَاءُ بِيَدِكَ الْخَيْرُ إِنَّكَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ (26)

تُولِجُ اللَّيْلَ فِي النَّهَارِ وَتُولِجُ النَّهَارَ فِي اللَّيْلِ

وَتُخْرِجُ الْحَيَّ مِنْ الْمَيِّتِ وَتُخْرِجُ الْمَيِّتَ مِنْ الْحَيِّ وَتَرْزُقُ مَنْ تَشَاءُ بِغَيْرِ حِسَابٍ  

 

“Dis : « O Allah, Maître de la royauté, tu donnes l’autorité à qui tu veux et tu la soustrais de qui tu veux ; Tu élèves qui tu veux et tu humilies qui tu veux, le bien est dans ta main et tu es à toutes choses capable.

-Tu fais pénétrer la nuit dans le jour, et tu fais pénétrer le jour dans la nuit, tu fais sortir le vivant du mort, et le mort du vivant, et tu accordes attribution à qui tu veux sans compter” (La famille d’Imrane – 26 et 27).

Allah, pureté à lui, a dénié le fait d’avoir avec lui un associé dans la royauté ou un assistant, comme il a nié tout associé dans la création et la pourvoyance, Allah dit:

 هَذَا خَلْقُ اللَّهِ فَأَرُونِي مَاذَا خَلَقَ الَّذِينَ مِنْ دُونِهِ

“Voila la création d’Allah, montrez-moi donc ce qu’ont créé ceux qui sont en dehors de lui” (Louqman – 11).

 أَمَّنْ هَذَا الَّذِي يَرْزُقُكُمْ إِنْ أَمْسَكَ رِزْقَهُ

“Ou quel est celui qui pourvoira à vos besoins s’il retient son attribution” (La royauté – 21).

Comme il a proclamé souveraineté sur toutes les créatures :

 الْحَمْدُ لِلَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ 

“Louange à Allah seigneur des mondes” (L’ouverture – 1).

إِنَّ رَبَّكُمْ اللَّهُ الَّذِي خَلَقَ السَّمَوَاتِ وَالأَرْضَ فِي سِتَّةِ أَيَّامٍ

ثُمَّ اسْتَوَى عَلَى الْعَرْشِ يُغْشِي اللَّيْلَ النَّهَارَ يَطْلُبُهُ حَثِيثاً وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ وَالنُّجُومَ مُسَخَّرَاتٍ بِأَمْرِهِ

أَلا لَهُ الْخَلْقُ وَالأَمْرُ تَبَارَكَ اللَّهُ رَبُّ الْعَالَمِينَ 

“Votre seigneur c’est Allah qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis s’est établi sur le trône. Il fait que la nuit, excitée à poursuivre le jour, le couvre. Et le soleil, la lune et les étoiles sont soumis à son commandement, n’est ce pas a lui qu’appartienne la création et le commandement, toute gloire à Allah seigneur de l’univers”(Les limbes – 54).

Allah a rendu inné le fait d’approuver sa souveraineté et ceci chez toutes ses créatures sans exception, même les polythéistes, ceux qui ont donné à Allah un associé dans son adoration, admettent l’unicité de sa souveraineté :

 قُلْ مَنْ رَبُّ السَّمَوَاتِ السَّبْعِ وَرَبُّ الْعَرْشِ الْعَظِيمِ (86)

سَيَقُولُونَ لِلَّهِ قُلْ أَفَلا تَتَّقُونَ (87)

قُلْ مَنْ بِيَدِهِ مَلَكُوتُ كُلِّ شَيْءٍ وَهُوَ يُجِيرُ وَلا يُجَارُ عَلَيْهِ إِنْ كُنتُمْ تَعْلَمُونَ (88)

سَيَقُولُونَ لِلَّهِ قُلْ فَأَنَّا تُسْحَرُونَ 

“-Dis : « A qui la terre appartient-elle, et ceux qui sont sur elle ? Si vous savez »
-Ils vont dire : « A Allah ». –Dis : « Ne vous rappellerez-vous donc pas ? »
-Dis : « Qui est le souverain des sept cieux, et le seigneur du grand trône ? »
-Ils vont dire : « Allah » -Dis : « ne craignez-vous donc pas (Allah) »
-Dis : « Qui détient la suprématie sur toutes choses ? et qui protége et n’a pas besoin d’être protéger ?si vous savez ? »
-Ils vont dire : « Allah » -Dis : « comment se fait-il que vous soyez ensorcelés” (les croyants – 84 à 89).

Cette catégorie de l’unicité (l’unicité dans la souveraineté) n’a donc pas été contestée par les descendants d’Adam, car leurs cœurs ont été naturellement imprégnés (fitra) de cette unicité, et cela de manière plus accentuée que chez les autres créatures, conformément aux dires des prophètes:

قَالَتْ رُسُلُهُمْ أَفِي اللَّهِ شَكٌّ فَاطِرِ السَّمَوَاتِ وَالأَرْضِ

 “Leurs messager dirent : « Y a-t-il un doute au sujet d’Allah, créateur des cieux et de la terre” (Ibrahim – 10)

Le plus connu des hommes pour avoir feinté d’ignorer et contester le souverain : pharaon, le Coran nous apprend à son sujet qu’il avait au fond de son cœur, la certitude en la souveraineté d’Allah, Moïse  dit:

قَالَ لَقَدْ عَلِمْتَ مَا أَنزَلَ هَؤُلاء إِلاَّ رَبُّ السَّمَوَاتِ وَالأَرْضِ بَصَائِرَ

“Il dit : « Tu sait fort bien ce que ces choses (les miracles), seul le seigneur des cieux et de la terre les a fait descendre comme autant d’appels à la clairvoyance” (Le voyage nocturne – 102)

Et il dit à son propos et celui de son peuple :

 وَجَحَدُوا بِهَا وَاسْتَيْقَنَتْهَا أَنْفُسُهُمْ ظُلْماً وَعُلُوّاً

“Ils les nièrent (nos signes) injustement et orgueilleusement tandis qu’en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude” (Les fourmis – 14)

De même, ceux qui aujourd’hui, nient le seigneur comme c’est le cas des athées et des communistes, ils ne le nient que par orgueil alors qu’ils savent bien, dans leur for intérieur, que la présence de créatures implique la présence du créateur, et que la présence de traces implique la présence de son auteur, Allah dit :

أَمْ خُلِقُوا مِنْ غَيْرِ شَيْءٍ أَمْ هُمْ الْخَالِقُونَ (35)

أَمْ خَلَقُوا السَّمَوَاتِ وَالأَرْضَ بَل لا يُوقِنُونَ

“Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ?
-Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n’ont plutôt aucune conviction” (A-Tur – 35 et 36)

Regarde et contemple le monde dans son ensemble, de haut en bas, il est une preuve en lui-même de l’existence de son créateur, de son maître, alors renier son créateur revient à renier la science,

il n’y a aucune différence (car la science authentique prouve l’existence du créateur). Quant aux communistes qui se vantent du fait qu’ils réfutent la présence du seigneur, ce n’est en fait qu’orgueil de leur part et opposition à la logique saine et aux idées fondées. Celui qui fait partie de cette catégorie de gens a renié sa raison et a appelé les gens à se moquer de lui.

Un des poètes disait :

Comment peut-on désobéir à Dieu

Et le nier comme le fait l’apostat

Alors que dans toutes choses il est de signe

Qui prouve qu’il est l’unique.


 

 

Cours de Tawhid

Traduction tiré du livre
‘Aqidat-ul Tawhid de Sheikh Al Fawzan حفظه الله traitant des bases de la croyance d’Ahl Sounnah wa al jama’a.

Voir le sommaire des 47 Cours en ligne

 

 

Partenaire: