La demande de pardon aux dernières heures de la nuit – Ibn Kathîr

La demande de pardon
aux dernières heures de la nuit

Ibn Kathîr

 

 

 

قَالَ سَوْفَ أَسْتَغْفِرُ لَكُمْ رَبِّىٓ ۖ إِنَّهُۥ هُوَ ٱلْغَفُورُ ٱلرَّحِيمُ

J’implorerai pour vous le pardon de mon Seigneur. Car c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.
Sourate Yûsuf, v.98.

Ibn Mas’ûd, Ibrâhîm At-Taymî, ‘Amr Ibn Qays, Ibn Jurayj et d’autres ont dit qu’il les a fait attendre jusqu’aux dernières heures de la nuit.

Ibn Jarîr  rapporte d’après […] Muhârib Ibn Dithâr : Un de mes oncles se rendit à la mosquée et entendit un homme dire : Tu m’as appelé et je t’ai répondu, Tu m’as ordonné et j’ai obéi, nous sommes dans les dernières heurs de la nuit, alors pardonne-moi.Il écouta attentivement la voix, et elle provenait de la maison de Ibn Mas’ûd. Il l’interrogea à ce sujet et il répondit : Ya’qûb fit patienter ses fils jusqu’aux dernières heures de la nuit en leur disant : J’implorerai (plus tard) pour vous le pardon de mon Seigneur.” 
Et Allah سبحانه و تعالى dit : 

“Ceux qui implorent pardon juste avant l’aube”

On rapporte également que le Prophète ﷺ a dit : Notre Seigneur descend chaque nuit au ciel de ce monde et dit :
Qui se repent, afin que J’accepte son repentir ? Qui demande afin que Je lui accorde ? Qui demande pardon afin que Je lui pardonne ?
Al-Bukhârî – 1145 et Muslim – 758.

On rapporte également dans un autre hadith d’après Ibn ‘Abbâs que le Prophète ﷺ a dit à propos de la Parole d’Allah : “J’implorerai (plus tard) pour vous le pardon de mon Seigneur.” “Jusqu’à la nuit de vendredi, et c’est ce que dit mon frère Ya’qûb à ses fils.”
At-Tafsîr – 7/300. C‘est un hadith mensonger.

Ce hadith est étrange, et il est discutable de l’attribuer au Prophète ﷺ, il est plus vrai semblable que ce soient les propos de Ibn ‘Abbâs ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ.

 

Extrait tiré du livre :

L’Authentique des Récits des Prophètes
(Œuvre Intégrale)

Écrit Par Ibn Kathîr

Pages 423/424 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 12 avis)


Retranscription autorisée par les éditions Tawbah.

Partenaire: