Employer une personne en lui donnant pour salaire de la nourriture et des vêtements – Ibn Kathîr

Employer une personne
en lui donnant pour salaire
de la nourriture et des vêtements

Ibn Kathîr

 

 

“Il dit : “J’aimerais te marier à l’une de mes filles que voici, à condition que tu travailles à mon service durant huit ans. Si tu achèves dix années, ce sera de ton bon gré ; je ne veux cependant rien t’imposer d’excessif. Tu me trouveras, si Allah le veut, du nombre des gens de bien.”
Sourate Al-Qasas, v.27.

Les disciples de Abû Hanîfah رحمه الله s’appuient sur ce Texte“l’une de mes deux filles que voici” – pour affirmer qu’il est permis de dire : ” Je te vends un de ces deux esclaves ou un de ces deux vêtements [c’est-à-dire sans préciser lequel] ou autre chose du même genre.” Mais cela est discutable. Et Allah est le plus savant.

Les disciples de Ahmad Ibn Hanbal s’appuient sur ce verset pour dire qu’il est permis d’engager quelqu’un en lui donnant de la nourriture et des vêtements pour salaire, comme cela est de coutume.
Ils se sont également appuyés sur un hadith rapporté par Ibn Mâjah qui intitula le chapitre contenant ce hadith : “Employer un ouvrier en échange de sa nourriture.”
Le hadith est le suivant : d’après […] ‘Utbah Ibn An-Nudar :

“Nous étions auprès du Messager d’Allah ﷺ et il récita [cette sourate, litt : “Tâ, Sîn, Mîm”] jusqu’à parvenir au récit de Mûsâ et dit “Mûsâ s’est mis au service de [de Shu’ayb] pendant huit ans (ou dix) ans en échange de sa chasteté et de sa nourriture.” 
Qualifié de faible par Al-Albânî, voir Al-Irwâ – 333.

Ce hadith n’est pas authentique sous cette forme [Ibn Kathîr donna ensuite la raison de la faiblesse également faible]

Puis Allah سبحانه و تعالى dit : “Cela est conclu entre toi et moi. Je ne subirai aucune contrainte, quel que soit le terme que je termine. Et Allah est Garant de ce que nous disons.”
Mûsâ dit à son beau-père  : Qu’il en soit comme tu dis, et quel que soit le terme, rien ne pourra m’être reproché, Allah entend ce que nous disons, et Il en est Témoin et Garant.” Malgré tout, Mûsâ respecta son engagement de la manière la plus complète en restant dix années pleines.

Al-Bukhârî rapporte d’après […] Sa’îd Ibn Jubayr : “Un juif de Hîrah me demanda : “Quel terme respecta Mûsâ ?” Je répondis : “Je ne sais pas mais je vais interroger à ce sujet l’érudit des Arabes. Je me rendis donc chez Ibn ‘Abbâs et l’interrogeai à ce propos. Il me répondit : “Il respecta le termes le plus long et le meilleur, car lorsqu’un Messager d’Allah dit quelque chose, il s’y tient.
Al-Bukhârî – 2684.

Ibn Jarîr rapporte d’après […] Ibn ‘Abbâs, que le Messager d’Allah ﷺ a dit : “J’ai demandé à Jibrîl : Quel terme respecta Mûsâ ? Il répondit : Le plus long et le plus complet.”
Al-Bukhârî – 2684.
Les savants ont divergé sur le caractère complet de la chaîne de transmission, mais Al-Hafidh Ibn Hajar dit : [Même si la chaîne de transmission s’arrête à Ibn ‘Abbâs, le hadith est attribué au Prophète ﷺ car Ibn ‘Abbâs ne prenait pas en considération les dires des Gens du Livre.”

 

Extrait tiré du livre :

L’Authentique des Récits des Prophètes
(Œuvre Intégrale) Tome 2

Écrit Par Ibn Kathîr

Pages 24/25 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 12 avis)


Retranscription autorisée par les éditions Tawbah.

Partenaire: