Éprouver de la répugnance pour un plat – Shaykh ‘Abd Ar-Razzaq Al-Badr

Éprouver de la répugnance pour un plat

Shaykh ‘Abd Ar-Razzaq Al-Badr

 

 

Zahdam Al Jarmî rapporte :

Nous étions chez Abû Mûsâ Al As’harî lorsqu’on apporta de la viande de poulet. Un homme s’écarta et (Abû Mûsâ) lui dit :

– “Qu’as-tu ?
– Je l’ai vu manger quelque chose et j’ai juré que je n’en mangerai pas.
– Approche (et mange) car j’ai vu le Messager d’Allah ﷺ manger de la viande de poulet.

Al-Bûkhâri 5517 et Muslim 1839.

• “Je l’ai vu manger quelque chose” Sous une autre formulation il est dit : “Je l’ai vu manger une chose fétide.” Il n’a pas spécifié ce qu’était cette chose afin que les convives ne se détournent pas avec dégoût du repas.

Lorsqu’on n’apprécie pas le repas, il suffit de dire :  Je n’aime pas cela , ainsi que l’a dit le Prophète ﷺ concernant le lézard, ou autres choses encore.
Il ne faut pas critiquer le plat devant celui qui mange, car lorsqu’on le fait, certaines personnes peuvent ensuite éprouver de la répugnance pour le plat.

• “j’ai juré que je n’en mangerai pas”  Il a pu jurer de ne pas en manger devant l’horreur de la scène à laquelle il a assisté, ou encore pour ne pas être contraint d’en manger par la suite.

• “Approche (et mange) car j’ai vu le Messager d’Allah ﷺ manger de la viande de poulet.” Ceci montre l’amour que portaient les Compagnons aux aliments que consommait le Prophète ﷺ. Ceci indique également que la viande de poulet est permise et que le Prophète ﷺ en a consommé. Il ne convient donc pas d’éprouver quelque répugnance à ce sujet.

Mais si le poulet mange des ordures et saletés au point que cela affecte sa chair, il est donc considéré parmi les animaux qui consomment des impuretés (الجلاله, al-jallâlah), et il n’est dès lors pas permis d’en manger.

Ibn ‘Umar رضي الله عنه rapporte : 

Le Messager d’Allah ﷺ a interdit la consommation de la chair et du lait de tout animal qui se nourrit d’impuretés.

 Sahîh At-Tirmidhî – 1824

Ceci concerne tout animal, aussi bien le bétail que la volaille, ou autre. Si le poulet agit ainsi, il n’est pas permis d’en manger, il faut le priver trois jours de cette nourriture, en lui donnant de bons aliments afin que sa chair redevienne bonne. Ensuite seulement, il est permis de le manger.

 

Extrait tiré du livre :

Ainsi etait Muhammad le Messager d’Allah ﷺ

Écrit Par l’Imam At-Tirmidhi

Page 155 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,6/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 9 avis)

 

Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: