EXPLICATION DE “L’UNICITÉ DANS L’ADORATION” (TAWHID AL-OULOUHIYA) Sheikh Al Fawzan

Cours n° 10

EXPLICATION DE “L’UNICITÉ DANS L’ADORATION”

ET MISE EN ÉVIDENCE QU’ELLE REPRÉSENTE L’OBJECTIF

DE LA MISSION DES PROPHÈTES.

→ Tawhid al-oulouhiya: al-oulouhiya est l’adoration

L’unicité dans l’adoration par définition : est le fait de rendre Allah le Très-Haut unique en lui vouant un culte exclusif par le biais des actions juridiquement admises, consistant à se rapprocher (d’Allah) comme les invocations, les vœux, les sacrifices, l’espoir, la peur, la confiance, le souhait et la crainte, le repentir sincère. Cette catégorie de l’unicité est l’objectif du prêche des premiers et des derniers prophètes, Allah dit:

 وَلَقَدْ بَعَثْنَا فِي كُلِّ أُمَّةٍ رَسُولاً أَنْ اُعْبُدُوا اللَّهَ وَاجْتَنِبُوا الطَّاغُوتَ 

« Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager (pour leur dire) : ‘Adorez Allah et écartez-vous du rebelle’ » (Les abeilles – 36)

 وَمَا أَرْسَلْنَا مِنْ قَبْلِكَ مِنْ رَسُولٍ إِلاَّ نُوحِي إِلَيْهِ أَنَّهُ لا إِلَهَ إِلاَّ أَنَا فَاعْبُدُونِ 

« Et Nous n’avons envoyé avant toi aucun messager à qui nous n’ayons révélé : point de divinité (méritant l’adoration) en dehors de moi. Adorez-moi donc » (Les prophètes – 25)

Chaque prophète a commencé à prêcher son peuple en leur ordonnant d’appliquer l’unicité dans l’adoration, comme Noé, Houd, Salih et Chouaib:

 يَا قَوْمِ اعْبُدُوا اللَّهَ مَا لَكُمْ مِنْ إِلَهٍ غَيْرُهُ

« Adorez Allah, vous n’avez en dehors de lui d’autres divinités » (Les limbes-59, 65, 73, 85)

 وَإِبْرَاهِيمَ إِذْ قَالَ لِقَوْمِهِ اعْبُدُوا اللَّهَ وَاتَّقُوهُ

« Et Ibrahim, quand il dit à son peuple : ‘Adorez Allah et craignez-le’ »     (L’araignée – 16)

Le verset suivant fut descendu sur Mohammed  صلى الله عليه وسلم :

 قُلْ إِنِّي أُمِرْتُ أَنْ أَعْبُدَ اللَّهَ مُخْلِصاً لَهُ الدِّينَ 

« Dis : ‘Il m’a été ordonné d’adorer Allah en lui vouant un culte exclusif’ » (Les groupes – 11)

Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit : J’ai été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’y a d’autre divinité (méritant l’adoration)  qu’Allah et que Mohammed est son envoyé

La première obligation dont est tenue d’accomplir la personne responsable de ses actes (moukalif) est de témoigner qu’il n’y a pas d’autre divinité (méritant l’adoration) qu’Allah (la ilaha illallah), et de le mettre en pratique, Allah a dit:

 فَاعْلَمْ أَنَّهُ لا إِلَهَ إِلاَّ اللَّهُ وَاسْتَغْفِرْ لِذَنْبِكَ

« Sache donc qu’il n’y a point de divinité (méritant l’adoration) à part Allah, et implore le pardon pour ton péché » (Mohammed – 19)

Lorsque quelqu’un désire se convertir à l’islam, la première chose qu’il doit faire : la prononciation des deux témoignages. Il résulte de cela que l’unicité dans l’adoration est le but du prêche des envoyés. Elle a été nommée ainsi (unicité dans l’adoration) car la divinité (oulouhiya) est attribut d’Allah le Très-Haut, qui est désigné par son nom (Allah). Allah est donc celui qui possède cette oulouhiya, c’est à dire l’adoré. On désigne cette forme d’unicité par tawhid al-’ibada, en tenant compte que la servitude est une caractéristique du serviteur du fait qu’il lui est obligatoire d’adorer Allah avec une intention pure, car il est en constant besoin de son seigneur.

Sheikh Al’Islam ibn Taymiyya رحمه الله  a dit : “Sache que le besoin du serviteur envers son seigneur est qu’il l’adore et ne lui associe rien, il n’a pas de semblable pour qu’il soit comparé, pourtant il ressemble de quelques aspects au besoin qu’a le corps de la nourriture et de la boisson avec tout ce qu’il y a entre eux de différences. La vérité sur ce qui concerne le cœur et l’âme du serviteur (‘abd) est qu’ils ne peuvent être en bon état que grâce à leur divinité, Allah, qui est celui avec qui il n’y a d’autre divinité (méritant l’adoration) sinon lui. Alors, il n’y a de calme (de la tranquillité d’esprit) dans cette vie d’ici bas qu’avec son rappel. Et s’il arrive au serviteur de jouir et de s’enchanter sans (se rappeler) Allah, ceci ne saura alors être que temporaire, et cela variera d’une catégorie à une autre, d’une personne à une autre, contrairement au besoin que l’on ressent envers son Dieu qui est constant et dans toutes les situations, où que l’on puisse être, il est avec nous”.

Cette forme d’unicité est donc l’objectif du prêche des prophètes, car elle est le fondement sur lequel est édifié l’ensemble des actes, sans son application, les actions ne sont valides et il en résulte le contraire qui est l’associationnisme (shirk). Allah dit:

 إِنَّ اللَّهَ لا يَغْفِرُ أَنْ يُشْرَكَ بِهِ 

« Certes Allah ne pardonne pas qu’on lui donne des associés » (Les femmes – 48,116)

 وَلَوْ أَشْرَكُوا لَحَبِطَ عَنْهُمْ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ 

« Mais s’ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu’ils auraient fait eut certainement été vain. » (Les bestiaux – 88)

 لَئِنْ أَشْرَكْتَ لَيَحْبَطَنَّ عَمَلُكَ وَلَتَكُونَنَّ مِنْ الْخَاسِرِينَ  

« Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine et tu seras très certainement du nombre des perdants » (Les groupes – 65)

Cette forme d’unicité est le premier devoir que doit accomplir le serviteur, comme Allah dit :

 وَاعْبُدُوا اللَّهَ وَلا تُشْرِكُوا بِهِ شَيْئاً وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَاناً

« Adorez Allah et ne lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers père et mère » (Les femmes – 36)

وَقَضَى رَبُّكَ أَلاَّ تَعْبُدُوا إِلاَّ إِيَّاهُ وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَاناً

« Et ton seigneur a décrété de n’adorez que lui et (d’agir) envers les parents avec bonté » (Le voyage nocturne – 23)

قُلْ تَعَالَوْا أَتْلُ مَا حَرَّمَ رَبُّكُمْ عَلَيْكُمْ أَلاَّ تُشْرِكُوا بِهِ شَيْئاً وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَاناً

« Dis : ‘Venez, je vais réciter ce que votre seigneur vous a interdit : Ne lui associez rien et soyez bienfaisant envers vos père et mère’ » (Les bestiaux – 151)


 

 

Cours de Tawhid

Traduction tiré du livre
‘Aqidat-ul Tawhid de Sheikh Al Fawzan حفظه الله traitant des bases de la croyance d’Ahl Sounnah wa al jama’a.

Voir le sommaire des 47 Cours en ligne

 

 

Partenaire: