Fatwas et conseils des savants concernant la mémorisation du Coran – Dr Nabil Aliouane

Fatwas et conseils des savants concernant
la mémorisation du Coran

Dr Nabil Aliouane

 

فَذَكِّرْ بِٱلْقُرْءَانِ مَن يَخَافُ وَعِيدِ

[…]Rappelle donc, par le Coran celui qui craint Ma menace.
Sourate Qâf, v.45.
As-Sahîhah – 1173.

Le shaykh adresse ici un avertissement, mais plus encore il montre les étapes que doivent suivre ceux qui s’engage sur le long chemin de la recherche de la science. Et leur périple doit commencer avant tout par la mémorisation (autant que possible) du Livre d’Allah. Ce n’est pas uniquement l’avis d’un savant, mais bel et bien l’ordre du Messager d’Allah ﷺ comme il apparaît dans le hadith suivant :

Hudhayfah رضي الله عنه rapporte :
Le Messager d’Allah ﷺ nous a informé de deux choses, j’ai vu la réalisation de la première et j’attends la suivante. Il nous dit : Le dépôt [de la foi et de la révélation] est descendu dans les racines du cœur des hommes. Puis on leur a enseigné le Coran, puis on leur a enseigné la Sunna…
Al-Bukhârî – 7086.

Al-Hafidh Ibn Hajar a dit :
Dans cette version du hadith, on trouve une répétition de « puis », ce qui montre qu’ils apprenaient le Coran avant d’apprendre la Sunna. Et la Sunna est ce qu’ils apprenaient du Prophète ﷺ, que cela touche à des actes obligatoires ou recommandés.
Fath Al-Bârî 13/39.

Al-Maymûnî rapporte :
J’ai demandé à Abû ‘Abd Allah [l’imam Ahmed] : Est-il meilleur que je commence à enseigner à mon fils le Coran ou le hadith ? Il répondit : Commence par le Coran. Je dis : Dois-je le lui enseigner en intégralité ? Il dit : Oui, sauf si cela lui est difficile. Puis il ajouta : Il doit d’abord apprendre la lecture et ce qui s’y rapporte.
Al-Âdâb As-Shar’iyah 2/33.

Shaykh Al-Islâmibn Taymyyah a dit :
La mémorisation du Coran est prioritaire sur de nombreuses choses que les gens nomment la science et qui est inutile ou est très peu profitable. Ce doit également être la priorité de celui qui veut apprendre les sciences religieuses dans ses fondements et subdivisons.

Il doit commencer par mémorisation du Coran qui est le fondement des sciences religieuses.

Contrairement à ce que font de nombreux innovateurs, parmi les non arabe et d’autres encore, qui s’attachent à des sciences secondaires comme la philosophie, la rhétorique, les divergences, les subdivisions peu connues, le suivi aveugle et toutes ces choses dont ils n’ont pas besoin, ou encore aux étrangetés dans le hadith qui ne sont non confirmées ni profitables, et aux nombreuses sciences mathématiques inutiles ; tout en délaissant la mémorisation du Coran qui est plus importante que tout cela.
Al-Fatâwa Al-Kubrâ 2/235.

 

Extrait tiré du livre :

Comment mémoriser le Coran ?

Compilation et Traduction du Dr. Nabil Aliouane

Pages 104/105 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 14 avis)

 

Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: