La gravité du faux serment – Al Hâfidh Ibn Hajar Al-Asqalânî

La gravité du faux serment

Al Hâfidh Ibn Hajar Al-Asqalânî

 

 

1189/ ‘Abd Allah Ibn ‘Amr ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte :

Un bédouin vint trouver le Prophète ﷺ et lui dit : – Ô Messager d’Allah ! Que sont les péchés majeurs ? Il mentionna le hadith dans lequel il est dit : “Le faux serment” Je dis : Qu’est-ce que le faux serment ? – Il répondit : Celui par lequel on soutire l’argent d’un musulman alors qu’on ment. 
Al Bukhârî – 6920. 

Enseignements du hadith 

1- Le faux serment (Al-Yamîn Al-Ghamûs) est le serment formulé pour une chose passée sur laquelle on ment délibérément. Il est nommé Al-Ghamûs car il plonge [du verbe Ghamasa] celui qui le commet dans le péché puis en Enfer.

2- Le faux serment (Al-Ghamûs) est celui par lequel on soutire des biens d’un musulman, on a aussi dit que cela consistait à jurer pour affirmer ou nier une chose passée en mentant délibérément.
Al-Ifhâm – 2/431.

3- L’interdiction du faux serment qui compte parmi les péchés majeurs, dont le péché et la gravité sont encore plus grands lorsqu’il est un moyen de soutirer les biens d’un musulman.

4- Le faux serment ne comporte aucune expiation, car son péché est trop grand pour être effacé par l’expiation. Ceci est l’avis de la majorité des savants, en raison de ce que rapporte Ibn  Mas’ud :

Nous considérons le faux serment parmi les péchés qui n’ont pas d’expiation.
Sahîh At-Targhîb – 1833

Le faux serment compte parmi les péchés majeurs, et il est obligatoire de s’empresser de s’en repentir sincèrement en n’y revenant plus jamais.

 

Extrait tiré du livre :

BOULOUGH AL MARÂM (Tome 3)
Écrit Par Al Hâfidh Ibn Hajar Al Asqalânî

Page 256 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,9/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 13 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: