Juger avec autre que les lois d’Allah – Shaykh Muhammad Al-Wasâbî

Juger avec autre que les lois d’Allah

Shaykh Muhammad Al-Wasâbî

 

 

يَٰدَاوُۥدُ إِنَّا جَعَلْنَٰكَ خَلِيفَةًۭ فِى ٱلْأَرْضِ فَٱحْكُم بَيْنَ ٱلنَّاسِ بِٱلْحَقِّ وَلَا تَتَّبِعِ ٱلْهَوَىٰ فَيُضِلَّكَ عَن سَبِيلِ ٱللَّهِ ۚ
إِنَّ ٱلَّذِينَ يَضِلُّونَ عَن سَبِيلِ ٱللَّهِ لَهُمْ عَذَابٌۭ شَدِيدٌۢ بِمَا نَسُوا۟ يَوْمَ ٱلْحِسَابِ

Ô Dâwûd (David), Nous avons fait de toi un calife sur la terre. Juge donc en toute équité parmi les gens et ne suis pas la passion sinon elle t’égarera du sentier d’Allah. Car ceux qui s’égarent du sentier d’Allah auront un dur châtiment pour avoir oublié je Jour des Comptes.
Sourate Sâd, v.26.

Je dis : Et tu ne jugeras avec la vérité que si tu juges avec ce qu’Allah a révélé. Mais si tu juges avec autre que cela, tu as certes jugé avec ce qui est vain.

Note : Ceux qui jugent avec autre que ce qu’Allah a révélé sont de quatre genres :

1- Ceux qui disent que juger avec la législation musulmane est meilleur, mais qu’il n’y a aucune interdiction de juger avec d’autres lois.
Cela est de la mécréance faisant sortir de l’Islam.

2- Ceux qui disent que la législation musulmane et les lois forgées par les hommes sont équivalentes, il n’y a aucune différence entre elles.
Cela est également de la mécréance majeure faisant sortir de l’Islam.

3- Ceux qui disent que les lois forgées par les hommes sont meilleures et prévalent sur la législation musulmane.
Cela fait également sortir de l’Islam, et c’est le pire de ces trois cas.

4- Ceux qui ont la conviction qu’il est obligation de juger avec la legislation musulmane et qu’il n’est pas permis de juger avec autre que celle-ci. Mais il se peut quand même qu’ils jugent selon une autre loi que celle d’Allah en raison d’un ressentiment à l’encontre de celui qui est jugé, d’un pot-de-vin, d’affaires politiques ou d’autres motifs de ce genre, tout en sachant pertinemment qu’ils sont injustes, fautifs et en contradiction avec la législation musulmane. Ces personnes ont la foi amoindrie et incomplète. C’est ainsi que leur mécréance est mineure, leur injustice mineure, et leur perversité tout aussi mineure. C’est d’ailleurs ce sens qui a été donné au verset par Ibn ‘Abbas ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ, Mujâhid, ainsi que plusieurs autres parmi les pieux prédécesseurs, qu’Allah leur fasse miséricorde, et c’est ce que disent les gens de la Sunna et du Consensus (Ahl as-Sunna wal jamâ’ah), contrairement aux Khawârij, aux Mu’tazilah et à ceux qui ont emprunté leur voie.
Allah est Celui qui nous vient en aide.
Fin de citation.

Tiré des propos du grand savant Shaykh ‘Abd Al-‘Azîz Ibn ‘Abdillah Ibn Bâz, qu’Allah lui fasse miséricorde, comme cité dans son recueil de Fatâwas 1/416.

 

Extrait tiré du livre :

Leçons de TAWHID
Al-Qawl Al-Moufid

Écrit Par Shaykh Mohammad Al-Wusâbî

Page 180 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,6/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 2 avis)


Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: