L’apparition des innovations dans la vie des musulmans et les causes de cela.

Cours n° 45 

Concernant l’apparition des innovations dans la vie des musulmans

et les causes de cela

 

1. L’apparition des innovations dans la vie des musulmans

1. La date de l’apparition des innovations

Sheikh Al Islam Ibn Taymiyya رحمه الله a dit :

“Sache que l’ensemble des innovations en rapport aux sciences et aux adorations sont apparues durant la dernière période du règne des califes bien guidés, comme le prophète صلى الله عليه وسلم nous a informé de cela en disant : “celui qui, parmi vous, vivra, verra beaucoup de divergences, alors tenez vous à ma sunna et à celle des califes bien guidés et dirigés” Rapporté par Abou Dawoud et Tirmidhi qui dit au sujet de son authenticité: “Hadith bon-authentique” et authentifié par Albani dans a-sahihah (hadith 2735) (NDT). .

Les premières innovations qui apparurent : l’innovation concernant le destin (qadr), l’innovation de l’irdja, l’innovation du chiisme et des kharidjites. Et lorsqu’advint la dissension après l’assassinat de Othman رضي الله عنه apparut l’innovation des hourouriya (Qui sont les khawarij (NDT)).

Ensuite, à la fin de la période des compagnons, se manifesta les qadariya, se situant à la fin de l’époque de Ibn Omar, Ibn Abass, Djâbir et des autres compagnons رضي الله عنهم.

Les mourjia (Secte musulmane qui prône l’innovation nommée “al-irdja”, cette innovation dans la croyance repose sur le fait de croire que les péchés de l’homme n’influent pas sur sa foi. Pour eux, le pervers et le pieu ont un niveau de fois identique. (NDT)) apparurent peu après cela, quant aux djahmiya, eux se déclarèrent à la fin de la période des adeptes des compagnons, après la mort de Omar ibn Abdel Aziz, on dit à son sujet qu’il mit en garde d’eux. Djahm (ibn safawne) se dévoila en la ville de khourasane, sous le califat de Hicham ibn Abdel Malik.

Toutes ces innovations apparurent au deuxième siècle, en la présence des compagnons qui blâmèrent leurs auteurs. Puis vit le jour, l’innovation al-i’tizal puis se produit la dissension entre les musulmans et naquirent les divergences et les tendances à l’innovation et la passion. Ensuite vint l’innovation du soufisme, de la construction d’édifices au dessus des tombes, après les générations favorites, et ainsi, à chaque fois que le temps passe, les innovations se multiplient et se diversifient.” Majmu’ al-fatawa (10/354)


2. Les lieux où sont apparues les innovations

L’apparition des innovations diffère suivant les pays musulmans,

Sheikh Al Islam Ibn Taymiyya رحمه الله a dit :

“Les contrées où ont habité les compagnons du prophète صلى الله عليه وسلم et d’où émergea la science et la foi sont au nombre de cinq :

⇒ les deux terres sacrées (la Mecque et Médine),

⇒ les deux Iraq et Cham (la Syrie, la Jordanie, la Palestine).

D’elles, fut révélé la coran, le hadith, le fiqh, l’adoration et ce qui s’en suit des affaires de l’islam.

Il apparut également dans ces contrées, mise à part Médine, les innovations de base.

A koufa, se manifesta le chiisme et al-irdja qui se propagèrent ensuite en d’autres lieux, à Basra apparut al-qadr (l’innovation de la prédestination), al-i’tizal et la fausse dévotion qui par la suite se propagèrent dans maintes contrées.

Le nassab et le qadr étaient présents à Cham, quant au tadjahoum, il fit son apparition près de khourassane, et il est la pire des innovations.

L’apparition des innovations était en fonction de l’éloignement de la terre prophétique, et lorsque se produisit la dissension après l’assassinat de Othman, se manifesta l’innovation des hourouriya.

♦ Quant à la ville prophétique (Médine), elle demeura saine de toutes ces innovations malgré qu’il s’y trouvait des gens étant implicitement en leur faveur. (Les habitants de Médine) les méprisaient et les blâmaient, comme ce fut le cas des qadariya qui vécurent humiliés.

Et ceci contrairement au chiisme et à al-irdja dans la région de Koufa, et à al-i’tizal et à l’innovation du nousouk dans la ville de Basra, et au nassab (Innovation des nawassib comme nous l’avons vu dans le chapitre concerné aux gens de la maison du prophète صلى الله عليه وسلم. (NDT)) dans la région de Cham, toutes ces innovations étaient apparentes.

Et dans le sahih (recueil de hadiths authentiques) le Prophète صلى الله عليه وسلم affirma que le dadjal (l’antéchrist) ne rentrera dans Médine. Également, la science et la foi demeurèrent resplendissantes jusqu’à l’époque des adeptes de l’imam Malik, sachant qu’ils font parti du quatrième siècle” Majmu’ al-fatawa (20/300 à 303)

Durant les trois générations favorites, il n’apparut, dans Médine, de façon manifeste, d’innovations. Et il n’émana point d’elle, d’innovation dans les fondements de la religion contrairement aux autres provinces.


3.Les causes de l’apparition des innovations

Nul doute que le fait de s’accrocher au livre et à la sounnah évite de trébucher dans les innovations et l’égarement, Allah dit :

 وَأَنَّ هَذَا صِرَاطِي مُسْتَقِيماً فَاتَّبِعُوهُ وَلا تَتَّبِعُوا السُّبُلَ فَتَفَرَّقَ بِكُمْ عَنْ سَبِيلِهِ 

« ‹Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie.› Voilà ce qu’Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété. » (Les bestiaux – 153)

Le prophète صلى الله عليه وسلم a clarifié cela comme ceci est rapporté par Ibn Mass’oud رضي الله عنه : “Le prophète صلى الله عليه وسلم nous traça une ligne puis dit: “ceci est la voie d’Allah” puis il traça d’autres lignes partant de sa droite (de la première ligne) et de sa gauche puis il dit : “Ceci sont les sentiers, à chacun d’eux se trouve un diable qui appelle à lui” puis il récita :

 وَأَنَّ هَذَا صِرَاطِي مُسْتَقِيماً فَاتَّبِعُوهُ وَلا تَتَّبِعُوا

السُّبُلَ فَتَفَرَّقَ بِكُمْ عَنْ سَبِيلِهِ ذَلِكُمْ وَصَّاكُمْ بِهِ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ

‹Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie.› Voilà ce qu’Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété. » (Les bestiaux – 153)

Rapporté par Ahmad et Nassai et a-Darimi et jugé bon (hassan) par Al Albani, voir mishkate al-massabih (hadith 166) (NDT)

Celui donc qui se détourne du livre et de la sounnah, sera forcé à suivre les chemins de l’égarement et les nouvelles innovations.

Les causes de l’apparition des innovations se résument en ce qui suit :

– L’ignorance des lois religieuses

– Suivre la passion

– Se conformer inconditionnellement aux avis et aux personnes

– Imiter les mécréants et suivre leurs traditions

Étudions plutôt cela de manière détaillée :

♦ L’ignorance des lois divines

À chaque fois que le temps passe, et que les gens s’éloignent des traditions prophétiques, la science diminue et l’ignorance se répand, comme l’a informé le prophète صلى الله عليه وسلم  lorsqu’il dit : “Ceux qui vivront d’entre vous, verront beaucoup de divergences”, Allah n’ôte pas la science en la soustrayant de la poitrine des serviteurs (des savants), il l’ôte plutôt en faisant disparaître les savants jusqu’à ce qu’il ne reste plus de savants, alors les gens prendront comme dirigeants des ignorants qui lorsqu’on les questionne donnent leur avis sans aucune connaissance, ils s’égareront et égareront (les gens) Rapporté par Al Boukhari et Muslim

Seuls les savants et la science peuvent faire face aux innovations, par conséquent, si la science et les savants disparaissent, alors l’occasion est donnée à l’apparition et la prolifération de l’innovation et au dynamisme de ses adeptes.

 Suivre la passion

Celui qui se détourne du livre et de la sunna suivra alors sa passion comme Allah, le Très-Haut dit :

 فَإِنْ لَمْ يَسْتَجِيبُوا لَكَ فَاعْلَمْ أَنَّمَا يَتَّبِعُونَ أَهْوَاءَهُمْ وَمَنْ أَضَلُّ مِمَّنْ اتَّبَعَ هَوَاهُ بِغَيْرِ هُدًى مِنْ اللَّهِ

« Mais s’ils ne te répondent pas, sache alors que c’est seulement leurs passions qu’ils suivent. Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidance d’Allah? Allah vraiment, ne guide pas les gens injustes. » (Le récit – 50)

 أَفَرَأَيْتَ مَنْ اتَّخَذَ إِلَهَهُ هَوَاهُ وَأَضَلَّهُ اللَّهُ عَلَى عِلْمٍ
وَخَتَمَ عَلَى سَمْعِهِ وَقَلْبِهِ وَجَعَلَ عَلَى بَصَرِهِ غِشَاوَةً
فَمَنْ يَهْدِيهِ مِنْ بَعْدِ اللَّهِ أَفَلا تَذَكَّرُونَ

« Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité ? Et Allah l’égare sciemment et scelle son ouïe et son coeur et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allah? Ne vous rappelez-vous donc pas ? » (L’agenouillée – 23)

L’innovation n’est autre que l’étoffe de la passion suivie.

♦ Suivre aveuglément les avis et les hommes

Suivre inconditionnellement les opinions d’autrui et les personnes représente une barrière entre l’homme et le fait qu’il se conforme aux preuves et qu’il connaisse la vérité, Allah dit :

 وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ اتَّبِعُوا مَا أَنزَلَ اللَّهُ قَالُوا بَلْ نَتَّبِعُ مَا أَلْفَيْنَا عَلَيْهِ آبَاءَنَا

« 170. Et quand on leur dit: ‹Suivez ce qu’Allah a fait descendre›, ils disent : ‹Non, mais nous suivrons les coutumes de nos ancêtres.› » (la vache)

Ceci est le cas des fanatiques de nos jours parmi certains adeptes du soufisme et des adorateurs des tombes, lorsqu’ils sont invités à suivre le livre et la sounnah, et à délaisser ce qu’ils pratiquent, qui est contraire (au coran et la sounnah), ils s’appuient alors sur leurs doctrines, sur leurs maîtres (de pensée), sur leurs pères et ancêtres.

 L’imitation des mécréants

Ceci est la pire des causes menant à la pratique de l’innovation. Abu Waqid al-laythi رضي الله عنه  a dit : “alors que nous venions récemment de nous convertir à l’islam, nous sortîmes en expédition avec le prophète صلى الله عليه وسلم pour la bataille de Hunayn. Les polythéistes avaient l’habitude de se recueillir auprès d’un arbre de lotus aux branches duquel ils suspendaient leurs armes. Ils surnommaient cet arbre : dhatou-anwat. Apercevant un jujubier, nous dîmes au prophète صلى الله عليه وسلم: “Ô envoyé d’Allah ! Désigne-nous un arbre dhatou-anwat semblable à leur arbre, le prophète صلى الله عليه وسلم s’exclama alors : “Allah est le plus grand ! L’histoire se répète ! Par celui qui détient mon âme entre ses mains, vous venez de tenir les même propos qu’on tenus les enfants d’Israël à Moise :

 اجْعَل لَنَا إِلَهاً كَمَا لَهُمْ آلِهَةٌ قَالَ إِنَّكُمْ قَوْمٌ تَجْهَلُونَ

« Désigne-nous une divinité semblable à leurs dieux.› Il dit: ‹Vous êtes certes des gens ignorants. » (Les limbes – 138).

Vous suivez certes les voies de ceux qui vous ont précédés” Tirmdhi et Ahmad et authentifié par l’imam Al Albani voir Thilal al-djanah (hadith 76). (NDT)

Dans ce hadith nous observons que l’imitation des mécréants est ce qui entraîna Bani Israël à réclamer cette demande abjecte, qui est de leur designer une divinité qu’ils puissent adorer.

Et c’est ce qui incita quelques compagnons du prophète صلى الله عليه وسلم à lui réclamer qu’il leur désigne un arbre par lequel ils puissent acquérir bénédiction en dehors d’Allah.

Et ceci est actuellement le même problème, car la plupart des musulmans imitent les mécréants dans leurs actes d’innovation et de polythéisme, à l’exemple des anniversaires, de déterminer des jours et des semaines bien précis pour l’accomplissement d’œuvres spécifiques, des cérémonies et des commémorations religieuses, de la mise en place de statues et de monuments mémoriels, de l’organisation d’obsèques et de leurs innovations, de la construction d’édifices au dessus des tombes, etc.

 


Cours de Tawhid

Traduction tiré du livre
‘Aqidat-ul Tawhid de Sheikh Al Fawzan حفظه الله traitant des bases de la croyance d’Ahl Sounnah wa al jama’a.

Voir le sommaire des 47 Cours en ligne

 

 

 

Partenaire: