La manière dont Allah a éprouvé le peuple de Thamûd avec la chamelle – Ibn Kathîr

La manière dont Allah
a éprouvé le peuple de Thamûd
avec la chamelle

Ibn Kathîr

 

 

 قَدْ جَآءَتْكُم بَيِّنَةٌۭ مِّن رَّبِّكُمْ ۖ هَٰذِهِۦ نَاقَةُ ٱللَّهِ لَكُمْ ءَايَةًۭ ۖ فَذَرُوهَا تَأْكُلْ فِىٓ أَرْضِ ٱللَّهِ ۖ وَلَا تَمَسُّوهَا بِسُوٓءٍۢ فَيَأْخُذَكُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌۭ

Certes, une preuve vous est venue de votre Seigneur : voici la chamelle d’Allah, un signe pour vous. Laissez-la donc manger sur la terre d’Allah et ne lui faites aucun mal, sinon un châtiment douloureux vous saisira.
Sourate Al-A’râf, v.73

وَءَاتَيْنَا ثَمُودَ ٱلنَّاقَةَ مُبْصِرَةًۭ فَظَلَمُوا۟ بِهَا

Et Nous avons apporté au peuple de Thamûd un miracle visible sous la forme d’une chamelle, mais il lui firent du tort et nièrent ce miracle.
Sourate Al-Isrâ, v.59.

Les exégètes ont rappelé que les gens de Thamûd se sont réunis un jour dans leur vallée. Le Messager d’Allah Sâlih vint alors à eux et les appela à Allah سبحانه و تعالى. Il les exhorta, les avertit et leur adressa un rappel.

Ils lui dirent alors : Pourrais-tu faire sortir de ce rocher une chamelle dont la description serait celle-ci.
Ils la décrirent donc, la nommèrent, et s’obstinèrent au point de demander que se soit un grande chamelle portant un petit de dix mois.
Le prophète Sâlih leur dit : Si je réponds à votre demande de la manière dont vous me l’avez demandé, croirez-vous en moi et au message avec lequel je suis venu ?
Ils répondirent oui.

Il prit leur engagement puis se mit à prier Allah سبحانه و تعالى autant qu’il le put, puis il invoqua Allah qu’Il réponde à leur demande. Allah سبحانه و تعالى ordonna donc au rocher qu’il fasse surgir une chamelle immense, portant en elle un chameleon de dix mois, et conforme a leurs exigences et descriptions.
Lorsqu’ils la virent de leurs yeux, et qu’ils constatèrent ce prodige incroyable, cette puissance éblouissante, et cette preuve claire et irréfutable, beaucoup parmi eux crurent, mais la plupart d’entre eux persistèrent dans leur mécréance, égarement et entêtement. C’est pourquoi Allah سبحانه و تعالى dit que la plupart d’entre eux renièrent ce miracle et refusèrent de suivre la vérité.

Le chef de ceux qui cru était Junda’ Ibn ‘Amr Ibn Mukhallah Ibn Labîd Ibn Jawâs qui était un notable de Thamûd. Les autres notables voulurent se soumettre à Allah mais Dhu’ab Ibn ‘Amr Ibn Labîd Ibn Al-Habbâb qui possédait leurs idoles et Rabbâb Ibn Sam’ar Ibn Jalhas les en empêchèrent. Junda’ appela son cousin Shihâb Ibn Khalîfah qui était également un notable et voulait se soumettre à Allah, et il le lui interdit, et  Shihâb pencha vers eux.
Un homme parmi les croyants nommé Mahrash ibn Ghanamah Ibn Ad-Dhamîl dit à ce sujet :

Un groupe de la famille de ‘Amr
Appela à la religion du prophète Shibâb
Le plus noble de tous les Thamûd
Il voulut alors accepter et s’il l’avait fait 
Sâlih serait devenu le plus aimé d’entre nous
Mais ils sont restés fidèle à Dhu’âb
Et la tribu de Al-Ghuwâh parmi les gens de Al-Hijr
Après avoir été guidés se détournèrent comme des mouches 

C’est pourquoi Sâlih leur dit 

Ô mon peuple, voici la chamelle d’Allah qu’Il vous a envoyée comme signe. Laissez-la donc paître sur la terre d’Allah, et ne lui faites aucun mal sinon, un châtiment proche vous saisira ! 
Sourate Hûd, v.64.

Il l’attribua à Allah سبحانه و تعالى pour montrer sa noblesse et son importance, comme lorsqu’on dit “la maison d’Allah” ou “le serviteur d’Allah”. Et cette chamelle fut la preuve de la véracité de son message. Il se mirent donc d’accord pour qu’elle reste parmi eux et paisse où bon lui semble sur leurs terres.
Elle buvait au puits un jour sur deux et le jour où elle buvait elle vidait toute l’eau du puits. Quant à eux, ils faisaient toujours leurs provisions en eau pour le jour consacré à la chamelle.

On rapporte que le lait que donnait la chamelle leur suffisait amplement pour tous.
C’est pour cela qu’Allah سبحانه و تعالى dit : 

قَالَ هَٰذِهِۦ نَاقَةٌۭ لَّهَا شِرْبٌۭ وَلَكُمْ شِرْبُ يَوْمٍۢ مَّعْلُومٍۢ

Elle boira un jour convenu et vous boirez un jour convenu, à tour de rôle. 
Sourate As-Shu’arâ’, v.155.

إِنَّا مُرْسِلُوا۟ ٱلنَّاقَةِ فِتْنَةًۭ لَّهُمْ فَٱرْتَقِبْهُمْ وَٱصْطَبِرْ ♦ وَنَبِّئْهُمْ أَنَّ ٱلْمَآءَ قِسْمَةٌۢ بَيْنَهُمْ ۖ كُلُّ شِرْبٍۢ مُّحْتَضَرٌۭ

Nous leur avons envoyé la chamelle, comme une épreuve pour eux. Surveille-les donc et sois patient. Et informe-les que l’eau est partagée entre eux [et la chamelle] chacun boira à son tour. 
Sourate Al-Qamar, v.27-28.

Elle fut pour eux une épreuve : croiront-ils ou non ? Et Allah سبحانه و تعالى sait mieux que quiconque ce qu’ils font, mais Il dit à Sâlih “surveille-les et patiente” sur leur torts, car la preuve évidente va arriver.

Partager cet article avec vos proches :

 

Extrait tiré du livre :

L’Authentique des Récits des Prophètes
(Œuvre Intégrale)

Écrit Par Ibn Kathîr

Pages 202/204 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 12 avis)


Retranscription autorisée par les éditions Tawbah.

Partenaire: