Les maux qu’engendre le fait de boire debout – Ibn Al-Qayyim

Les maux qu’engendre le fait de boire debout

Ibn Al-Qayyim

 

 

Boire debout comporte plusieurs maux, parmi lesquels le fait que la désaltération  ne sera pas complète, l’eau ne se stabilisera pas dans l’estomac afin que le foi la distribue aux organes, l’eau descend rapidement et violemment vers l’estomac donc on craint qu’elle ne le refroidisse, le perturbe, et ne s’enfonce rapidement vers le bas du corps sans échelonnement. Tout cela nuit au buveur, mais s’il le fait rarement ou par nécessité, cela ne lui nuira pas. Nulle considération pour les habitudes en cela, car les habitudes sont des natures secondes et elles ont d’autres règles, elles sont semblables à ce jour ce sur quoi on ne peut pratiquer l’analogie pour les jurisconsultes.

Anas Ibn Mâlik rapporte :
Le Messager d’Allah ﷺ respirait à trois reprises en buvant et disait : C’est plus désaltérant, plus facile à avaler et plus sain.
Muslim – 2028.

La boisson désigne chez le Législateur et les savants, et respirer en buvant consiste à éloigner la coupe de ses lèvres et respirer hors de la coupe, puis boire de nouveau, ainsi que cela est mentionné clairement dans un autre hadith :
Si l’un de vous boit, qu’il respire pas dans la coupe mais éloigne le récipient de ses lèvres. 

As Sahîhah – 386.

Il y a en cela de nombreuses sagesses et de profits très importants. Et le Prophète ﷺ a attiré sur ce qui ressemble en disant : “C’est plus désaltérant, plus facile à avaler et plus sain.” Cela est plus désaltérant, c’est-à-dire ce qui désaltère le mieux et le plus utile.

 

Extrait tiré du livre :

L’authentique de
LA MÉDECINE PROPHÉTIQUE

Écrit Par Ibn Al-Qayyim

Pages- 186 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 28 avis)


Retranscription autorisée par les Éditions Tawbah.

Partenaire: