Il est meilleur pour le mari absent d’annoncer son retour – Al Hâfidh Ibn Hajar Al-Asqalânî

Il est meilleur pour le mari absent
d’annoncer son retour

Al Hâfidh Ibn Hajar Al-Asqalânî

 

 

881/ Jâbir rapporte : Nous étions en expédition avec le Prophète ﷺ. Nous approchions de Médine, et nous apprêtions à y entrer, mais il dit : 

Ne vous pressez pas, afin que vous arriviez de nuit – c’est-à-dire dans la soirée – pour celle qui a les cheveux hirsutes se peigne et que celle dont les époux était absent s’épile.
Sahîh/ Al-Bukhârî  – 5079 et Muslim – 715. 

Sous une formulation de Al-Bukhârî, il est dit : Lorsque l’un de vous s’absente longuement, qu’il ne rentre pas chez lui de nuit.
Sahîh/ Al-Bukhârî – 5244.

Enseignements du hadith  

1- Ce hadith est une orientation prophétique sage quant à la manière dont l’épouse doit accueillir son mari, et l’état dans lequel il est bon qu’il la voit. Ceci car quand le mari s’absente, l’épouse peut se négliger, avoir les cheveux hirsutes, ne pas porter attention à la propreté de son corps. Il est réprouvable que le mari la surprenne ainsi, et il est recommandé qu’elle se prépare à son retour de la meilleure des façons, c’est pourquoi le Prophète ﷺ a ordonné à ceux qui étaient partis en expédition avec lui et approchaient de Médine, alors que leur arrivée était annoncée, de ne pas rentrer chez eux jusqu’à ce que leurs épouses ne se préparent pour eux, et qu’elles les accueillent de la manière dont il convient qu’une épouse accueille son mari absent.

2- Cette orientation sage, en plus de ce qu’elle implique comme jouissance physique pour les époux, comporte ce qui va faire perdurer la bonne cohabitation, l’harmonie et union. Chacun des époux verra chez l’autre ce qui le réjouira, augmentera son désir et fera croître son amour pour l’autre, ainsi la vie conjugale perdurera dans le bonheur. Aussi, le Législateur a permis aux femmes de porter ce qui est illicite aux hommes, la soie, et de porter de l’or et de l’argent.

3- Il est meilleure pour le mari absent d’annoncer son retour, à un moment donné du jour ou de la nuit, puisque cela est désormais aisé grâce aux moyens de communication.

4- Il y a apparemment une contradiction entre les deux formulations, et Ibn Hajar les a rassemblées en disant : On peut rassembler les deux formulations en disant que l’ordre d’arriver de nuit concerne celui qui a informé de son retour son épouse qui a pu se préparer pour lui, alors que l’interdiction concerne celui qui ne l’a pas fait. 

 

Extrait tiré du livre :

BOULOUGH AL MARÂM (Tome 2)
Écrit Par Al Hâfidh Ibn Hajar Al Asqalânî

Pages 470/471 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,9/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 13 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: