Ne désespère pas, car Allah a accordé à Yûsuf Ses trésors après qu’il soit sorti de prison – Ibn Kathîr

Ne désespère pas
car Allah a accordé à Yûsuf
Ses trésors après qu’il soit sorti de prison

Ibn Kathîr

 

 

Allah سبحانه و تعالى a dit :

وَقَالَ ٱلْمَلِكُ ٱئْتُونِى بِهِۦٓ أَسْتَخْلِصْهُ لِنَفْسِى ۖ فَلَمَّا كَلَّمَهُۥ قَالَ إِنَّكَ ٱلْيَوْمَ لَدَيْنَا مَكِينٌ أَمِينٌۭ ♦ قَالَ ٱجْعَلْنِى عَلَىٰ خَزَآئِنِ ٱلْأَرْضِ ۖ إِنِّى حَفِيظٌ عَلِيمٌۭ ♦ وَكَذَٰلِكَ مَكَّنَّا لِيُوسُفَ فِى ٱلْأَرْضِ يَتَبَوَّأُ مِنْهَا حَيْثُ يَشَآءُ ۚ نُصِيبُ بِرَحْمَتِنَا مَن نَّشَآءُ ۖ وَلَا نُضِيعُ أَجْرَ ٱلْمُحْسِنِينَ ♦ وَلَأَجْرُ ٱلْءَاخِرَةِ خَيْرٌۭ لِّلَّذِينَ ءَامَنُوا۟ وَكَانُوا۟ يَتَّقُونَ 

Le roi dit : “Amenez-le moi afin qu’il soit à mon service.” Et lorsqu’il lui eut parlé, il dit : “Tu es aujourd’hui auprès de nous, établi et en sûreté.” Yûsuf dit : Assigne-moi à la gestion des récoltes : je suis bon gestionnaire.” Ainsi avons-Nous établi Yûsuf sur terre. Il s’installait là où il le voulait. Nous accordons Notre miséricorde à qui Nous voulons et Nous ne  dissipons pas la récompense des bienfaisants. Et la récompense de l’au-delà est meilleure pour ceux qui ont cru et craint leur Seigneur.
Sourate Yûsuf, v.54-57.

Lorsque le roi fut convaincu de l’innocence de Yûsuf et de son intégrité, il dit : “Amenez-le moi afin qu’il soit à mon service.” c’est-à-dire que je vais faire de lui un de mes plus proches conseillers, un puissant de mon royaume, et un noble de ma cour. Après l’avoir reçu et discuté avec lui, il lui dit : “Tu es aujourd’hui auprès de nous, établi en sûreté.” Yûsuf lui dit “Assigne-moi à la gestion des récoltes : je suis un bon gestionnaire.” Il lui demanda de le nommer responsable des dépôts du royaume afin qu’il puisse gérer au mieux la période qui allait succéder aux sept années d’abondance de la manière qui plaît à Allah et qui consiste à prendre en charge l’intérêt des gens et la bonne gestion de leurs affaires. Il informa aussi le roi qu’il était un bon gestionnaire et un fidèle gardien de ses intérêts, de même qu’un connaisseur et spécialiste en gestion. C’est là une preuve qu’il est permis de solliciter une responsabilité lorsqu’on se sait intègre et compétent.

Pour les Gens du Livre, Pharaon donna une grande importance à Yûsuf عليهم السلام, lui confia toutes les terres d’Egypte, lui fit porter son sceau, de la soie, de l’or, le transporta sur son deuxième char, et dit devant lui : “Tu es un seigneur et détenteur du pouvoir.” Ou encore : “Seul le trône fait que je sois plus important que toi.” Ils disent que Yûsuf avait à ce moment trente ans, et qu’il lui donna en mariage une femme d’une haute lignée.

At-Tha’labî rapporte que le roi a démis Al-‘Azîz de ses fonctions qu’il confia à Yûsuf. On rapporte aussi qu’à la mort de Al-‘Azîz Yûsuf épousa Zulaykhah qui s’avéra être encore vierge car son mari n’approchait pas les femmes. Elle donna naissance à deux fils : Afrâ’îm et Manassâ. (NDT: en français, Ephaïm et Manassé.)
Le pouvoir de Yûsuf en Egypte se renforça, il fit preuve d’une grande justice au point que les gens l’aimèrent. On rapporte que Yûsuf entra au service du roi, il avait trente ans, et que le roi s’adressa à lui en soixante-dix langues différentes et que Yûsuf lui répondit dans chaque langue, ce qui suscita l’admiration du roi, étant donné le jeune âge de Yûsuf.
Et Allah est le plus Savant.

Allah سبحانه و تعالى dit : “Ainsi avons-Nous établi Yûsuf sur terre. Il s’installait là où il le voulait.” Après la prison, la difficulté et l’isolement, il était désormais libre de se déplacer dans toute l’Egypte. “Il s’installait là ou il voulait.” où qu’il aille, il était honoré et estimé. “Nous accordons Notre miséricorde à qui Nous voulons et Nous ne dissipons pas la récompense des bienfaisants.” C’est-à-dire que tout cela n’est que la rétribution et la récompense d’Allah accorde au croyant, en plus de ce qu’Il lui réserve dans l’au-delà comme biens abondants et belles récompenses.
C’est pour cela qu’Allah dit : “Et la récompense de l’au-delà est meilleure pour ceux qui ont cru et craint leur Seigneur.”

On dit que lorsque Qitfîr, l’époux de Zulaykhah mourut, le roi confia ses fonctions à Yûsuf et lui donna en mariage Zulaykhah.
Il fut un ministre véridique, et Muhammad Ibn Ishâq rapporte que le roi d’Egypte, Al-Walîd Ibn Rayyân, se convertit par la cause de Yûsuf.
Et Allah est le plus savant.

Un poète a dit : 

Apres l’étroitesse de la peur, vient la largesse de la sécurité 
Et la première chose consolée est la tristesse
Ne désespère donc pas car Allah a accordé à Yûsuf 
Ses trésors après qu’il soit sorti de prison

 

Extrait tiré du livre :

L’Authentique des Récits des Prophètes
(Œuvre Intégrale)

Écrit Par Ibn Kathîr

Pages 403/405 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 12 avis)


Retranscription autorisée par les éditions Tawbah.

Partenaire: