Ne poursuis pas ce dont tu n’as aucune science – Ibn Al-Jawzî

Ne poursuis pas ce dont tu n’as
aucune science

Ibn Al-Jawzî

 

 

J’ai constaté que beaucoup de gens et un groupe de savants ne cessaient de chercher les fondements de choses qu’on leur a ordonné de reconnaitre la plupart sans rechercher leur réalité.

Par exemple, l’âme qu’Allah سبحانه و تعالى a voilée en disant :

قُلِ ٱلرُّوحُ مِنْ أَمْرِ رَبِّ

Dis : La connaissance de l’âme relevé de mon Seigneur.

Sourate Al-Isrâ-, v.85.

Mais ils n’ont pas été convaincus et se sont mis à chercher son essence sans parvenir à aucun résultat, et sans qu’aucun d’entre eux n’ait pu établir la moindre preuve de ce qu’il avançait !

Il en est de même pour la raison. Elle existe, sans aucun doute, comme l’âme existe sans aucun doute ; et toutes deux sont connues par leurs conséquences et non la réalité de leur essence.

Si quelqu’un demande : « Que le tonnerre, l’éclair, les tremblements de terre ? »

Nous disons que ce sont uniquement des choses malencontreuses, et le secret de la dissimulation de cela est que si leurs réalités étaient dévoilées, la vénération pour Allah diminuerait.

Quiconque étudie avec attention ce passage verra qu’il est important, car si cela est établi pour les créatures, le Créateur est plus majestueux et plus élevé.

Ainsi,  il faut s’en tenir pour affirmer Son existence aux signes qui L’indiquent, puis par l’envoi de Ses Prophètes, puis on trouvera Sa description dans Ses livres et les paroles de Ses messagers, et on n’ira pas au-delà.

Beaucoup ont essayé d’étudier Ses attributs en se fondant sur leurs opinions personnelles, mais cela s’est retourné contre eux.

 

Extrait tiré du livre :

Les Pensées Précieuses

Écrit Par Ibn Al-Jawzî

Page 77 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 14 avis)

 

Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: