Ô Seigneur, montre-Toi à moi pour que je Te voie ! – Ibn Kathîr

Ô Seigneur, montre-Toi à moi pour que je Te voie !

Ibn Kathîr

 

 

Allah dit (Sourate Al-‘Arâf, v.142-147.) :

“Et Lorsque Mûsâ vint à notre rendez-vous” au moment où il lui fut ordonné de venir  “et que son Seigneur lui eut parlé” derrière un voile, mais il lui fit entendre Sa voix. Il l’appela, s’adressa à lui, et le rapprocha, et c’est là un degré élevé, une citadelle imprenable, un statut sublime et un rang éminent.
Qu’Allah fasse ses éloges et le salue dans cette vie et dans l’au-delà.

Après avoir acquis ce statut élevé et ce degré sublime et après avoir entendu l’appel d’Allah, il demanda à ce que le voile soit levé. Il dit alors au Tout-Puissant, Celui que les regards ne peuvent saisir, Celui dont les preuves sont claires : “Ô Seigneur, montre-Toi à moi pour que je Te voie ! Il dit : Tu ne Me verras pas” Il lui montra ensuite qu’il ne pourrait pas supporter Sa vision, car même le mont qui est plus solide et plus résistant qu’un être humain n’a pas pu résister lorsque le Tout Miséricordieux se montra à lui.  C’est pourquoi Il dit : “mais regarde le mont : s’il tient en sa place, alors tu Me verras.” Dans les livres anciens, on rapporte qu’Allah lui dit : “Ô Mûsâ ! Aucun être vivant ne peut Me voir sans mourir et aucune chose ne peut Me voir sans être réduite en poussière.”

Abû Mûsâ ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte que le Prophète ﷺ a dit :

Son voile est fait de lumière (et dans une autre version : de feu) si Il le levait, les lumières de Son visage brûleraient tout ce qu’embrasserait Son regard.
Muslim – 179. 

Ibn ‘Abbâs a expliqué la Parole d’Allah : 

لَّا تُدْرِكُهُ ٱلْأَبْصَٰرُ

“Les regards ne peuvent Le cerner” 
Sourate Al-An’âm, v.103.

Il s’agit de Sa lumière. S’il se manifeste à quelque chose, rien ne Lui  résiste. C’est pourquoi Allah سبحانه و تعالى dit : “Mais lorsque son Seigneur Se manifesta au mont, Il le pulvérisa, et Mûsâ s’effondra foudroyé. Lorsqu’il se réveilla, il dit : “Gloire à Toi ! À Toi je me repens, et je suis le premier des croyants.”
Mujâhid a dit à propos de la Parole d’Allah mais regarde le mont : s’il tient en sa place, alors tu Me verras” : Le mont est plus solide et plus résistant que toi “Mais lorsque son Seigneur se manifesta au mont” il ne résista pas et fut entièrement pulvérisé. Voyant cela, Mûsâ tomba foudroyé.

Nous avons rappelé dans At-Tafsîr, d’après […] Anas :
Le Messager d’Allah ﷺ récita
“Mais lorsque son Seigneur Se manifesta au mont, Il le pulvérisa” et dit : “De cette manière.” en mettant le pouce sur le bout de son auriculaire, et la montagne s’effondra.
At-Tirmidhî – 3074. Qualifié d’authentique par Al-Albânî. 

As-Suddî rapporte de ‘Ikrimah et Ibn ‘Abbâs : Il ne montra de Sa Majesté que ce qui pourrait correspondre à la taille de l’auriculaire, et Il pulvérisa le mont, Il le réduisit en poussière. “Et Mûsâ tomba foudroyé”, c’est-à-dire qu’il perdit connaissance.

Qatadah dit :Il mourut.” Mais ce qui est authentique est le premier avis car Allah dit : “Lorsqu’il se réveilla” et on ne se reveille que d’une perte de connaissance. Il dit : “Gloire à Toi !” par sanctification, glorification, et d’exaltation montrant qu’aucune créature n’est en mesure de voir Allah dans Sa Toute-Puissance. “À Toi je me repens” je ne demanderai plus à Te voir. “et je suis le premier des croyants”, c’est-à-dire le premier à croire qu’aucun être vivant ne Te verra sans mourir et aucune chose sans être pulvérisée.

 

Extrait tiré du livre :

L’Authentique des Récits des Prophètes
(Œuvre Intégrale) Tome 2

Écrit Par Ibn Kathîr

Pages 132/133 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 12 avis)


Retranscription autorisée par les éditions Tawbah.

Partenaire: