Les objectifs et sagesses du mariage 1/3 – Ibn Al Jawzî

Les objectifs et sagesses du mariage 1/3

Ibn Al Jawzî

 

 

J’ai médité sur les bienfaits du mariage, ses significations et son objet.
Le fondement de son existence est la procréation. En effet, l’animal que nous sommes se décompose sans arrêt, mais la nourriture le renouvelle jusqu’à ce que se décompose en ses organes principaux ce qui peut être renouvelé. Comme on ne peut échapper à sa disparition et que l’objectif est la perpétuation du temps en ce bas monde, la procréation permet le renouvellement de ce qui est le fondement. Mais l’idée de la copulation répugne les âmes nobles, en raison de ce que cela entraîne comme dévoilement de parties du corps qui doivent être cachées (Al-‘Awrah) et la rencontre de ce qu’on ne peut trouver beau en soi.
Ainsi, le désir charnel a été créé pour y encourager, afin de parvenir à l’objectif. Puis j’ai constaté que cet objectif primordial est suivi d’autres chose qui est d’évacuer ce liquide dont la congestion prolongée est nocive.

Le sperme se sépare à la quatrième digestion : il est constitué à partir de l’élément le plus pur et le plus riche de la pulpe des aliments, puis il se concentre. Il est l’une des réserves de l’être qui fait provision – pour prolonger l’existence et conserver sa force – de sang, puis de sperme, puis de salive, qui comptent parmi les éléments principaux du corps, comme s’il craignait de manquer.

Lorsqu’une trop grande quantité de sperme s’accumule, cela provoque des troubles comparables à ceux de la rétention urinaire, mais les troubles psychiques provoqués par l’accumulation de sperme sont plus grands que les troubles physiologiques provoqués par la rétention urinaire. Une accumulation importante et longue provoquera de graves maladies car des vapeurs montent au cerveau et y provoquent des troublent et parfois même un empoisonnement Lorsque l’humeur est saine, la nature réclame l’évacuation du sperme accumulé, comme elle réclame l’évacuation de l’urine.*
*Ibn Al-Jawzî fait référence, comme beaucoup d’auteurs à son époque, à la médecine grecque et la théorie des humeurs qui dominait en ce temps. Pour plus de détails ce sujet, se référer à « L’authentique de la médecine prophétique » de Ibn Al-Qayyim.

Certaines humeurs peuvent s’évacuer et diminuer ainsi l’accumulation et faire baisser le besoin d’évacuation. Nous ne parlons que de l’humeur saine, et je dis : j’ai montré qu’une trop grande rétention provoquait des maladies, favorisait l’apparition de pensées viles et entraînait des maux de passions interdites (Al-‘ishaq), d’insufflations (Al-Waswasah), et d’autres maux encore.

 

Extrait tiré du livre :

Les Pensées Précieuses

Écrit Par Ibn Al-Jawzî

Page 48 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 14 avis)

 

Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: