Comment peut-on savoir si nos afflictions sont une épreuve ou une colère d’Allah ? – Dr ‘Ait M’hammed Moloud

Comment peut-on savoir si nos afflictions sont
une épreuve ou une colère d’Allah ?

Dr ‘Ait M’hammed Moloud

 

 

Épreuve ou Châtiment ? 

On a demandé à Shaykh Ibn Bâz : Si une personne est éprouvée par la maladie ou une chose mauvaise, en sa personne ou ses biens, comment peut-elle savoir si cette affliction est une épreuve ou une colère d’Allah ?

Shaykh Ibn Bâz répondit : Allah éprouve Ses serviteurs dans l’aisance et l’adversité, dans la dureté et l’abondance. Parfois Il les éprouve pour les élever en degrés, pour renforcer leur rappel d’Allah, et multiplier leurs bonnes actions, comme Il l’a fait pour les prophètes et messagers, ainsi que les pieux parmi les serviteurs d’Allah.
Le Prophète ﷺ dit à ce sujet :

Les êtres les plus éprouvés sont les Prophètes, puis les pieux, puis les gens en fonction de leur piété.
As-Sahîha – 143.

Et parfois, Allah fais cela en conséquence des désobéissances et des péchés, le châtiment est alors anticipé, comme Allah سبحانه و تعالى dit :

وَمَآ أَصَٰبَكُم مِّن مُّصِيبَةٍۢ فَبِمَا كَسَبَتْ أَيْدِيكُمْ وَيَعْفُوا۟ عَن كَثِيرٍۢ

Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vous avez commis, et Il pardonne beaucoup.
As-Shûrâ, v.30.

L’homme est généralement négligent et manque à ses obligations. Ce qui lui arrive comme malheurs est donc le résultat de ses péchés et de son laisser-aller dans l’application des ordres d’Allah. Et si un pieux serviteur d’Allah est éprouvé par la maladie ou autre, c’est une épreuve du même genre que celles des prophètes et des messagers. Ceci afin de l’élever en degrés et multiplier ses récompenses, et pour qu’il soit un modèle pour les autres dans la patience et l’endurance.

En conclusion, parfois l’épreuve élève (la personne) en degrés, et multiplie les récompenses, comme Allah l’a fait pour les prophètes et la plupart des gens de bien. Et d’autres fois, l’épreuve de produit en guise d’expiation des péchés comme dans Sa parole :

مَن يَعْمَلْ سُوٓءًۭا يُجْزَ بِهِۦ 

Quiconque commet un mal sera rétribué pour cela.
An-Nisâ’, v.123.

Le Prophète ﷺ dit : A travers tout ce qui frappe le musulman comme angoisse, peine, maladie, tristesse et tout autre mal, Allah lui expie de ses péchés, même lorsqu’une épine le pique.
As-Sahîha – 2503.

Et dit également : Si Allah veut le bien pour une personne, Il l’éprouve.
Sahîh Al-Jâmi’ – 6610.

On peut aussi parler de châtiment anticipé à cause des péchés et de l’absence de repentir, conformément au hadith du Prophète ﷺ :

Si Allah veut le bien pour un serviteur, Il presse son châtiment durant la vie d’ici-bas (afin de lui expier ses péchés) ; et si Allah veut le mal pour un serviteur, Il le lie à ses péchés jusqu’à ce qu’il en soit châtié le Jour du Jugement.
As-Sahîha – 1220.
Majmû’ Fatâwâ wa Maqâlât,volume 4.

Il  apparaît donc clairement que, dans la majorité des cas, les épreuves qui affectent l’individu ne sont que le résultat de ses propres agissements.  

 

Extrait tiré du livre :

LES MALADIES PSYCHOLOGIQUES
Écrit Par Dr ‘Ait M’hammed Moloud

Pages 148/149- Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 6 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: