Parler sur Allah sans science – Ibn Al-Qayyim

Parler sur Allah sans science

Ibn Al-Qayyim

 

 

Le fait de parler sur Allah sans science et le polythéisme sont corrélatifs. Puisque les innovations qui égarent sont une ignorance des Attributs d’Allah, et un reniement de ce dont Il a informé, ainsi que Son Messager, à Son sujet, par obstination et ignorance, elles comptent parmi les plus grands péchés majeurs, même si elles sont en-deçà de la mécréance.

Elles sont plus aimées de Satan que les péchés majeurs comme l’a dit un pieux prédécesseur :

L’innovation est plus aimée de Satan que le péché, car on se repent du péché, alors qu’on ne se repent pas de l’innovation.

Ce sont les propos de Sufyân At-Thawrî – voir Al-Hilyah 7/26.

Iblîs a dit :

J’ai amené le fils d’Adam à la perte par les péchés, et ils m’ont conduit à la perte par la demande de pardon et la parole “il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah”. Lorsque j’ai vu cela, j’ai propagé parmi eux les passions, ainsi ils commettent des péchés et ne se repentent pas, car ils pensent bien agir.

Az-Zawâ’id – 10/207. La chaîne de transmission de ce récit est faible.

Il est connu que le pécheur ne cause de tort qu’à sa personne, alors que l’innovateur cause du tort à autre.

L’épreuve de l’innovateur concerne un fondement de la religion,
Alors que celle du pécheur nait des passions.
 L’innovateur obstrue aux gens la voie droite d’Allah,
Alors que pour le pécheur il n’en est rien.
 L’innovateur dénigre les Attributs et la Perfection du Seigneur,
Alors que pour le pécheur il n’en est rien.
 L’innovateur s’oppose à ce qu’a apporté le Messager ﷺ,
Alors que pour le pécheur il n’en est rien.
 L’innovateur obstrue aux gens le chemin de l’au-delà,
 Alors que le pécheur chemine lentement en raison de ses péchés.

 

Extrait tiré du livre :

Péchés et Guérison

Écrit Par Ibn Al Qayyim

Page 197 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 14 avis)

 

Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: