La plaisanterie doit être comme le sel dans le plat – Shaykh ‘Abd Ar-Razzaq Al-Badr

La plaisanterie doit être comme le sel dans le plat

Shaykh ‘Abd Ar-Razzaq Al-Badr

 

 

La manière dont il plaisantait :

Le terme (المزاح, al-mizâh) ou (المزاح, al-muzâh) désigne le fait de se montre bienveillant et de plaisanter avec une personne dans le but de la rendre joyeuse et d’accroître l’union, l’amour et d’autres sentiments éminents similaires. C’est la raison pour laquelle le Prophète ﷺ plaisantait avec ses compagnons en fonction du besoin, mais il ne disait que la vérité.

La plaisanterie doit être comme le sel dans le plat. Si le sel est absent du plat, les âmes ne l’acceptent pas et ne le trouvent pas appétissant. À l’inverse, s’il y en a trop, on ne peut le manger, et il en est de même pour la plaisanterie. Il faut adopter à ce sujet une attitude modérée : ne pas s’y adonner totalement et ne pas s’en détourner totalement.

La plaisanterie ne doit comporter que la vérité, et il faut s’écarter de tout tort causer à autrui et de toute moquerie.

An-Nawawî ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ dit :

Les savants ont dit que la plaisanterie était interdite, c’est-à-dire la plaisanterie exagérée et continuelle qui suscite le rire et le durcissement du cœur, qui détoure de la mention d’Allah سبحانه و تعالى et de la réflexion sur les questions importantes de la religion, qui conduit très souvent à causer du tort à autrui, suscite les rancœurs, et fait disparaitre toute prestance et respect. Quant à ce qui est dénué de ces choses, c’est la forme de plaisanterie que pratiquait le Messager d’Allah ﷺ.

Al Adhkâr 1/327.

 

Extrait tiré du livre :

Ainsi etait Muhammad le Messager d’Allah ﷺ

Écrit Par l’Imam At-Tirmidhi

Page 211 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,6/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 9 avis)

 

Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: