La plus grande forme d’amour louable est l’amour d’Allah seul – Ibn Al-Qayyim

La plus grande forme d’amour louable

est l’amour d’Allah seul

Ibn Al-Qayyim

 

 

وْفَ يَأْتِى ٱللَّهُ بِقَوْمٍۢ يُحِبُّهُمْ وَيُحِبُّونَهُ

Allah suscitera un peuple qu’il aime et qui L’aime.
Sourate Al-Mâ’idah, v.54.

وَمِنَ ٱلنَّاسِ مَن يَتَّخِذُ مِن دُونِ ٱللَّهِ أَندَادًۭا يُحِبُّونَهُمْ كَحُبِّ ٱللَّهِ ۖ وَٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓا۟ أَشَدُّ حُبًّۭا لِّلَّ

Parmi les gens, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Et l’amour des croyants pour Allah est plus fort [que celui de ces gens pour leurs idoles].
Sourate Al-Baqarah, v.165.

 La plus grande des formes d’amour blâmables consiste à aimer avec Allah et mettre au même rang l’amour d’Allah et l’amour porté à ce qu’on a érigé en égal à Allah. Et la plus grande forme d’amour louable est l’amour d’Allah seul, et l’amour de ce qu’il aime. Cet amour est le fondement et la base du succès sans lequel personne ne peut échapper au châtiment. L’amour blâmable polythéiste est le fondement et la base du malheur, et seuls ses adeptes sont éternellement châtiés. Les adeptes de l’amour qui aiment Allah, et L’adorent seul et sans Lui donner d’associé n’entreront pas en Enfer, et celui d’entre eux qui y entrera en raison de ses péchés n’y restera pas.

Le Coran gravite autour du commandement de cet amour et de ses corolaires, l’interdiction de l’autre amour et ses implications, les exemples et critères des deux formes, la mention de récits concernant ces deux formes, le détail des œuvres de ces deux formes, leurs alliés et l’être adoré des deux, la mention de ce qu’Allah fait des deux formes, et de la condition [des adeptes] de ces deux formes dans les trois demeures que sont ce bas-monde, celui de la tombe, et la demeure éternelle. Le Coran mentionne donc ces deux formes.

Le fondement du prêche de l’ensemble des prophètes – que le salut soit sur eux du premier au dernier – est uniquement l’adoration d’Allah seul sans Lui accorder d’associé, qui implique la perfection de Son amour, de la soumission et de l’humiliation devant Lui, de la vénération et de la glorification, et de ce que cela implique comme obéissance et piété.

Anas rapporte que le Prophète ﷺ a dit :

Par Celui qui détient mon âme dans Sa Main ! Aucun de vous ne croira tant qu’il ne m’aimera pas plus que son enfant, son parent et l’ensemble des gens.
Al-Bukhârî – 14 et Muslim – 44.

‘Umar Ibn Al-Khattâb ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ a dit :

Ô Messager d’Allah ! Par Allah, je t’aime plus que toute chose, à l’exception de ma personne.
– Non, ô ‘Umar, [tu ne croiras réellement] que lorsque tu m’aimeras plus que ta propre personne.
– Par Celui qui t’a envoyé avec la vérité ! Je t’aime plus que ma propre personne.
– Maintenant, ô ‘Umar [tu crois réellement]. 
Al-Bukhârî – 6257.

Si tel est le cas concernant l’amour de Son serviteur et messager ﷺ et l’obligation de donner priorité à cet amour sur l’amour de sa personne, son enfant, son parent, et l’ensemble des gens, alors que dire de l’amour de Celui qui l’a suscité, et de l’obligation de donner priorité à cet amour sur l’amour de toute autre chose ?

L’amour du Seigneur سبحانه و تعالى est spécifique dans sa valeur et nature, en dehors de l’amour de toute autre chose, on ne doit le vouer qu’à Lui, Cela implique que le serviteur L’aime plus que son enfant et son parent, mais aussi son ouïe, sa vue, et son âme qui réside entre ses deux flancs. Il doit aimer son Dieu véritable et son Être adoré plus que tout ceci. Une chose peut être aimée d’un point de vue et pas d’un autre, être aimée pour autre qu’elle-même, mais rien n’est adoré pour soi, de tout point de vue, en dehors d’Allah seul, et la divinité ne convient qu’à Lui :

S’il y avait dans le ciel et la terre des divinités autres qu’Allah, tous deux seraient plongés dans le chaos !
Sourate Al-Anbiyâ’, v.22

Et la déification consiste en l’amour, l’obéissance et la soumission.

 

Extrait tiré du livre :

Péchés et Guérison

Écrit Par Ibn Al Qayyim

Pages 271/272 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 14 avis)

 

Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: