Prier le Witr en une seule, trois ou cinq unités de prière – Al Hâfidh Ibn Hajar Al Asqalânî

Prier le Witr en une seule,
trois ou cinq unités de prière

Al Hâfidh Ibn Hajar Al Asqalânî

 

 

297/ Abû Ayyûb Al-Ansâri ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte que le Messager d’Allah ﷺ a dit : 

Le prière du Witr est un devoir pour tout musulman. Celui qui veut accomplir cinq unités de prière, qu’il le fasse, de même pour celui qui veut en accomplir trois ou une seule. 
Sahîh/ Abû Dâwud – 1422.

298/ ‘Ali Ibn Abî Tâlib ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ a dit : 

La prière du Witr n’est pas une obligation à l’instar de la prière prescrite, mais une Sunna instaurée par le Messager d’Allah ﷺ.
Sahîh/ At-Tirmidhî – 453.

Enseignements du hadith

1- On peut accomplir le Witr en une seule fois, trois, ou cinq unités de prière, c’est-à-dire en ne prononçant de Tashhahud qu’à la toute dernière unité de prière.

2- La majorité des savants, parmi les Compagnons, leurs successeurs et les trois imams Mâlik, As-Shâfi’î et Ahmed, est d’avis que la prière du Witr n’est pas obligatoire, en raison du hadith dans lequel un bédoin interrogea le Prophète ﷺ concernant ce qu’Allah lui avait imposé, et il répondit :
Cinq prières, de jour et de nuit.
Dois-je accomplir autre chose ? 
Non, sauf si tu veux pratiquer un acte surérogatoire. 

A l’inverse Abû Hanîfah et un groupe des adeptes de l’imam Ahmed ont été d’avis que cette prière était obligatoire, en raison de ce hadith et aussi de ce qu’on attribue au Prophète ﷺ :

Celui qui n’accomplit pas de Witr n’est pas des nôtres. 

Mais l’avis de la majorité des savants est plus juste, la prière du Witr est une pratique fortement recommandée (Sunnah Mu’akkadah) et c’est en ce sens qu’il faut comprendre qu’elle est
un devoir pour tout musulman

3- Shaykh Al-Islâm Ibn Taymiyyah a dit : La prière la plus méritoire, après la prière obligatoire, est la prière de nuit, et ce qui est le plus appuyé sont le Witr et les deux unités de prière surérogatoire de l’aube. Il ne convient à personne de les délaisser, et celui qui ne les pratique pas, il faut rejeter son témoignage. 

 

Extrait tiré du livre :

BOULOUGH AL MARÂM (Tome 1)
Écrit Par Al Hâfidh Ibn Hajar Al Asqalânî

Page 363 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,9/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 13 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: