Le Prophète ﷺ fit cette plaisanterie subtile – Shaykh ‘Abd Ar-Razzaq Al-Badr

Le Prophète ﷺ fit cette plaisanterie subtile

Shaykh ‘Abd Ar-Razzaq Al-Badr

 

 

Anas ibn Mâlik rapporte qu’un homme demanda une monture au Messager d’Allah ﷺ qui lui répondit :

– Je vais te donner le petit d’une chamelle.
– Ô Messager d’Allah ! Que ferais-je du petit d’une chamelle ?

– Les chamelles donnent-elles naissance à autre chose que des chameaux ? 

Sahîh At-Tirmidhî – 1992

Un homme demande au Prophète ﷺ un chameau pour monture, et il lui répondit :

• “je vais te donner le petit d’une chamelle.”

L’homme comprit que le Prophète ﷺ allait lui donner un chamelon qui ne peut être monté, ainsi il dit :
• “Ô Messager d’Allah ! Que ferais-je du petit d’une chamelle ?”
Si tu me donnes un chamelon, comment pourrais-je le monter ?

Il répondit alors :

• “Les chamelles donnent-elles naissance à autre chose que des chameaux ?”
Si on dit petit d’une chamelle”  ceci s’applique à tous les chameaux, petits et grands, [car tous sont la progéniture d’une chamelle].

Le Prophète ﷺ voulait lui donner un chameau qui puisse être monté, mais il lui fit avant cela cette plaisanterie subtile.

 

Extrait tiré du livre :

Ainsi etait Muhammad le Messager d’Allah ﷺ

Écrit Par l’Imam At-Tirmidhi

Page 213 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,6/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 9 avis)

 

Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: