Quelques avis de savants sur les conditions lors du mariage – Umm Salamah Bint ‘Alî Al-‘Abbâsî

Quelques avis de savants sur
les conditions lors du mariage

Umm Salamah Bint ‘Alî Al-‘Abbâsî

 

 

Al-Hâfidh ibn Hajar ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte la parole d’Al-Khattâbî qui dit :
Les conditions du mariage sont diverses. Certaines doivent être respectées, à l’unanimité des savants :
• Il s’agit de tout ce qu’Allah
سبحانه و تعالى a ordonné concernant la vie harmonieuse de couple ou la séparation de la meilleure manière, et c’est en ce sens que certains ont compris ce hadith.
• D’autres conditions ne doivent pas être respectées, à l’unanimité des savants, comme le fait de demander que le mari divorce d’une de ses femmes.
• D’autres conditions encore sont sujettes à divergence, comme le fait que l’épouse demande à son mari de ne pas prendre d’autres épouses, qu’il ne s’éloigne pas d’elle, ou qu’elle n’emménage pas chez lui.

An-Nawawî ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ a dit :
As-Shâfi’î et la majorité des savants ont dit que cela concernait les conditions qui ne s’opposent pas a ce qu’implique le mariage. Ces conditions doivent donc correspondre aux implications et buts du mariage, comme le fait de vivre dans la bienfaisance, de prendre l’épouse en charge, de l’habiller et de la loger conformément à la bienfaisance. Il ne doit pas non plus diminuer de ses droits. Il doit lui attribuer un temps égal à celui qu’il accorde à ses autres épouses, et elle ne doit sortir de chez lui qu’avec son autorisation. Elle ne doit pas lui être hostile ou accomplir un jeûne surérogatoire sans son accord, ni recevoir quelqu’un chez lui sans sa permission et ne pas utiliser ses biens sans son agrément, et d’autres choses encore. 

Quant aux conditions qui s’opposent aux implications du mariage, comme le fait que l’épouse demande qu’il ne partage pas son temps avec celui de ses coépouses, qu’il ne penne pas de servante qu’il ne la prenne pas en charge, qu’il ne voyage pas avec elle ou d’autres choses encore, il n’est pas obligatoire de les respecter.
Au contraire ces conditions sont invalides et le mariage est valide d’après la parole du Prophète ﷺ :

Toute conditions qui n’est pas dans le Livre d’Allah est nulle.  

Ahmed et d’autres ont dit :
Toutes les conditions doivent être respectées d’après le hadith :
Les conditions les plus en droits d’êtres respectées sont celles par lesquelles on parvient à l’acte sexuel de manière licite.
Sharh Muslim – 9/25.
Et Allah est le plus savant.

Shaykh Abû ‘Abd Ar-Rahmân Muqbil ibn Hâdî Al-Wâdi’î a dit : 
La parole de l’Imam Ahmed et de ceux qui le suivent en cela est l’avis authentique en raison du hadith cité et aussi en raison de la parole d’Allah سبحانه و تعالى :

يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓا۟ أَوْفُوا۟ بِٱلْعُقُودِ
Ô vous les croyants ! Remplissez vos engagements. 
Al-Mâ’-idah, v1.

Exception doit être faite si cette condition s’oppose aux buts du mariage, comme le fait de poser comme condition qu’il n’ait pas de rapports sexuels avec elle alors qu’elle en est capable, au contraire de la jeune fille qui peut en être capable, dans ce cas il faut respecter la condition. Et Allah est le plus savant. 

 

Extrait tiré du livre :

Les Droits des Croyantes
Écrit Par Umm Salamah Bint ‘Alî Al-‘Abbâsî

Page 64 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 1 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: