Le récit de la rencontre entre d’Iblîs et ‘Îsa Ibn Maryam – Ibn Kathîr

Le récit de la rencontre entre
d’Iblîs et ‘Îsa Ibn Maryam

Ibn Kathîr

 

 

Al-Hâfidh Abû Bakr Al-Khatîb d’après […] Abû Salamah Suwayd :

Îsâ accomplit la prière à Bayt Al-Maqdis puis s’en alla. Alors, qu’il gravissait une pente, Iblîs vient à lui, l’arrêta et lui dit : “Il ne convient pas que tu sois un serviteur !
Il ne cessait de le répéter, et ‘Îsâ essayait de se débarrasser de lui, sans pourtant y parvenir. Parmi les choses qu’il lui dit : “Il ne convient pas ô ‘Îsâ, que tu sois un serviteur !
‘Îsâ chercha secours auprès de son Seigneur, et Jibrîl et Mikâ-îl arrivèrent.

Lorsque que Iblîs les vit, il cessa. [Les deux anges] arrivèrent sur la pente et entourèrent ‘Îsâ, Jibrîl frappa Iblîs de son aile et le projeta au fond de la vallée. Iblîs revient vers ‘Îsâ, et ils savaient que les deux anges n’avaient reçu que cet ordre. Il dit à ‘Îsâ : “Je t’ai dit qu’il ne convenait pas que tu sois un serviteur, ta colère n’est pas celle d’un serviteur, et tu as vu ce qu’il est advenu de moi lorsque tu t’es mis en colère. Je t’invite à une chose que tu peux faire : ordonne aux démons et ils t’obéiront, et lorsque les hommes verront que les démons t’obéissent, il t’adoreront. Quand à moi, je ne dis pas que tu es l’unique divinité, mais Allah est la divinité dans le ciel, et toi la divinité sur terre !

Lorsque ‘Îsâ entendit cela, il chercha secours auprès de son Seigneur et poussa un cri puissant. Isrâfîl descendit alors du ciel, Jibrîl et Mikâ-îl le regardèrent, et Iblîs cessa.

Lorsqu’il les eut rejoint, Isrâfîl frappa Iblîs de son aile, ce qui le fit monter jusqu’au soleil, puis il le frappa de nouveau et il retomba vers le sol. Il passa devant ‘Îsâ qui était toujours à sa place et lui dit : “Ô ‘Îsâ ! Aujourd’hui, tu m’as épuisé.
Il le jeta alors en direction du soleil, puis il trouva sept anges auprès de la source d’eau chaude, et ils l’y enfoncèrent, et chaque fois qu’il en sortait, ils le replongeaient dans la vase, et il ne recommença plus jamais.
Ibn ‘Asâkir dans At-Târîkh – 47/388.

Il rapporte également d’après […] Abû Hudhayfah (Ishâq Ibn Bishr) que les démons se regroupèrent autour de lui et dirent : Ô maître ! Tu es épuisé !  Il dit : “ Ce serviteur est préservé, je ne peux rien contre lui, mais j’égarerai par lui un grand nombre d’hommes, leur insufflerait diverses choses, les diviserait, et ils feront de lui et sa mère deux divinités en dehors d’Allah.

Allah a révélé des versets du Coran à propos du secours qu’Il a porté à ‘Îsâ et de la manière dont Il l’a préservé de Iblîs, en rappelant Son bienfait sur lui lorsqu’Il dit :

إِذْ قَالَ ٱللَّهُ يَٰعِيسَى ٱبْنَ مَرْيَمَ ٱذْكُرْ نِعْمَتِى عَلَيْكَ وَعَلَىٰ وَٰلِدَتِكَ إِذْ أَيَّدتُّكَ بِرُوحِ ٱلْقُدُسِ تُكَلِّمُ ٱلنَّاسَ فِى ٱلْمَهْدِ وَكَهْلًۭا ۖ وَإِذْ عَلَّمْتُكَ ٱلْكِتَٰبَ وَٱلْحِكْمَةَ وَٱلتَّوْرَىٰةَ وَٱلْإِنجِيلَ ۖ وَإِذْ تَخْلُقُ مِنَ ٱلطِّينِ كَهَيْـَٔةِ ٱلطَّيْرِ بِإِذْنِى فَتَنفُخُ فِيهَا فَتَكُونُ طَيْرًۢا بِإِذْنِى ۖ وَتُبْرِئُ ٱلْأَكْمَهَ وَٱلْأَبْرَصَ بِإِذْنِى ۖ وَإِذْ تُخْرِجُ ٱلْمَوْتَىٰ بِإِذْنِى ۖ وَإِذْ كَفَفْتُ بَنِىٓ إِسْرَٰٓءِيلَ عَنكَ إِذْ جِئْتَهُم بِٱلْبَيِّنَٰتِ فَقَالَ ٱلَّذِينَ كَفَرُوا۟ مِنْهُمْ إِنْ هَٰذَآ إِلَّا سِحْرٌۭ مُّبِينٌۭ

“Et quand Allah dira : Ô ‘Îsâ Ibn Maryam, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère lorsque Je t’ai assisté avec le Saint-Esprit (Jibrîl) ; lorsque tu parlais aux gens déjà au berceau comme à l’âge adulte ; lorsque Je t’ai enseigné le Livre, la Sagesse, la Thora et l’Évangile ! (Lorsque), par Ma permission, tu fabriquais un oiseau avec de l’argile, puis que tu soufflais dessus, et que, par Ma permission, il devenait oiseau (vivant). (Lorsque), par Ma permission, tu guérissais l’aveugle et le lépreux et que, par Ma permission, tu faisais revivre les morts. (Lorsque) Je te protégeais contre les Enfants d’Israël alors que tu leur apportais des preuves évidentes. Mais ceux d’entre eux qui ne croyaient pas dirent : “Ceci n’est qu’une magie évidente.””
Sourate Al-Mâ’idah, v.110.

Partager cet articles avec vos proches :

 

Extrait tiré du livre :

L’Authentique des Récits des Prophètes
(Œuvre Intégrale) Tome 2

Écrit Par Ibn Kathîr

Pages 437/438 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 12 avis)


Retranscription autorisée par les éditions Tawbah.

Partenaire: