Rompre le jeûne par quelques dattes – Ibn Al-Qayyim

Rompre le jeûne par quelques dattes

Ibn Al-Qayyim

 

 

Les Dattes fraîches رطب : 

Allah سبحانه و تعالى dit à Maryam : 

وَهُزِّىٓ إِلَيْكِ بِجِذْعِ ٱلنَّخْلَةِ تُسَٰقِطْ عَلَيْكِ رُطَبًۭا جَنِيًّۭا ♦ فَكُلِى وَٱشْرَبِى وَقَرِّى عَيْنًۭا

Tire vers toi le tronc du palmier : des dattes fraîches et mûres tomberont sur toi. Mange, bois et réjouis-toi ! 
Sourate Maryam, v.25-26

‘Abd Allah Ibn Ja’far ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte : J’ai vu le Messager d’Allah ﷺ manger des concombres sauvages (Qithâ’) avec les dattes fraîches (Rutab)
Al-Bukhârî – 5440 et Muslim 2043.

Anas ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte : Le Messager d’Allah ﷺ rompait le jeûne par quelques dattes fraîches avant d’accomplir la prière. S’il n’y avait pas de dattes fraîches (Rutab) il prenait des dattes (Tamr) ; et s’il en avait pas non plus, il buvait quelques gorgées d’eau. 
Sahîh Abû Dâwud – 2356.

La nature des dattes fraîches est celle de l’eau : chaudes et humides.
– Elles renforcent l’estomac froid et lui conviennent, elles sont aphrodisiaques, et fertilisent le corps.
– Elles conviennent aux gens d’humeur froide, et elles sont très nourrissantes.
– Elles comptent parmi les fruits qui conviennent le plus aux habitant de Médine et aux habitants d’autres contrées dont c’est le fruit, et elles sont parmi les fruits les plus bénéfiques au corps.

Pour celui qui n’est pas habitué à en manger, leur putréfaction est rapide dans le corps et elles engendrent un sang qui n’est pas louable. Trop en consommer provoque des maux de tête et de la bile noire, et cela est mauvais pour les dents. On peut les améliorer par l’oxymel. (préparation à base de miel, d’eau et de vinaigre)

Le fait que le Prophète ﷺ ait rompu son jeûne avec des dattes fraîches (Rutab), des dattes (Tamr) ou de l’eau est une gestion très subtile car le jeûne vide l’estomac de nourriture, et le foi n’y trouve rien à attirer et envoyer aux forces et aux organes. Le sucre est ce qui parvient le plus rapidement au foie, et ce qu’il préfère, surtout s’il est humide, et en ce cas il l’acceptera encore mieux. Ainsi, il en profite, de même que les forces. S’il ne trouvait pas de dattes fraîches (Rutab), il prenait des dattes (Tamr) en raison de leur caractère sucré et nutritif. Et si on n’en trouvait pas, alors quelques gorgées d’eau qui éteignent le feu de l’estomac et la chaleur du jeûne. Ainsi, tu te prépares au repas et tu manges avec appétit.

Les Dattes تمر : 

On rapporte authentiquement que le Prophète ﷺ a dit :

Celui mange au matin sept dattes au matin sept dattes [du village] Al-‘Âliyah ne sera touché en ce jour ni par le poison ni par la sorcellerie. 
Il dit également : Les habitants d’une maison où il n’y a pas de dattes ont faim.
Muslim – 2046. Le Prophète ﷺ désigne dans ce hadith ceux dont la datte est un aliment de base, comme c’était le cas des habitants de Médine. 

Et il est authentifié qu’il a mangé des dattes avec du beurre, du pain, ou seules.
Sahîh Abû Dâwud – 3838.

Les dattes sont chaudes du deuxième degré, mais on trouve deux avis quant à savoir si elles sont humides ou sèches au premier degré.

Les dattes renforcent le foie, sont un purgatif, un aphrodisiaque, surtout avec des graines de pins, et guérissent les maux de gorges. Pour ceux qui n’y sont pas habitués, comme les habitants des pays froids, elles causent des occlusions, nuisent à leurs dents, et provoque des maux de tête. On peut repousser leur nocivité par les amandes et du pavot. Elles comptent parmi les fruits les plus nourrissants pour le corps, car elles sont de nature chaude et elles contiennent une force d’antidote. Si on s’habitue à en consommer a jeun, elles réduisent la matière des vers, les affaiblissent, les diminuent et les tuent. Elles sont à la fois un fruit, un aliment, un remède, une boisson et une sucrerie.

Les Dattes Al-‘Ajwah العجوة : 

Sa’d Ibn Abî Waqqâs rapporte que le Messager d’Allah ﷺ a dit :

Celui qui mange au matin sept dattes Al-‘Ajwah ne sera pas touché en ce jour ni par le poison ni par la sorcellerie. 
Al-Bukhârî – 5768 et Muslim – 2047.

Jâbir et Abû Sa’îd رضي الله عنهم  rapportent que le Prophète ﷺ a dit :

Les dattes Al-‘Ajwah viennent du Paradis, elles sont une guérison contre le poison, et la truffe est la manne (al-kama’ah min al-mann), son jus contre le mauvais œil. 
Sahîh At-Timidhî – 2068

On dit que cela est spécifique au dattes Al-‘Ajwah de Médine, qui sont une des variétés qu’on y trouve, et parmi les meilleures dattes de tout le Hijâz. C’est une variété noble, succulente, fortifiante pour le corps et la force, parmi les dattes les plus douces et les plus délicieuses.

 

Extrait tiré du livre :

L’authentique de
LA MÉDECINE PROPHÉTIQUE

Écrit Par Ibn Al-Qayyim

Page 253/254 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 28 avis)


Retranscription autorisée par les Éditions Tawbah.

Partenaire: