S’attacher à la crainte d’Allah – Ibn Al-Jawzî

S’attacher à la crainte d’Allah

Ibn Al-Jawzî

 

 

De manière générale, tu dois t’attacher à la crainte d’Allah سبحانه و تعالى à travers tes paroles, ton regard et tous tes membres, tu dois t’assurer de la licéité de ta nourriture, accomplir à chaque instant le bien qui lui revient, tirer le meilleur à chaque moment, et t’éloigner de ce qui conduit à ce qui est nuisible comme le manque à gagner ou l’échec !

N’agis qu’après avoir défini ton intention.

Prépare-toi au trouble de la mort, comme si elle était là, comme s’il y avait en toi des signes de sa venue, à quelques moments que ce soit !

Ne te détourne pas de ce qui est bon pour ton corps, au contraire, accorde-lui généreusement, procure-lui selon la règle du bon sens et non en obéissant aux passions, car la rectitude du corps est une cause de la rectitude de la religion !

Délaisse la bêtise inspirée par l’ignorance et non par la science, comme le fait de se dire :
« Untel mange du vinaigre et des légumes, un tel ne dort pas la nuit. »

Fais ce que tu peux supporter et dont tu sais ton corps est capable, car lorsqu’on conduit la bête à un cours d’eau et qu’on la frappe pour qu’elle bondisse, elle ne le fait qu’après s’être jaugée. Si elle sait qu’elle a les capacités de le franchir, elle bondit ; et si elle sait qu’elle ne le peut, elle ne le fait pas, même si on la tue.

Tous les corps n’ont pas les mêmes capacités. Certains hommes ont enduré à leurs débuts des difficultés qui ont provoqué des maladies qui les ont empêchés de pratiquer le bien, et leur cœur s’est courroucé de l’apparition de ces maux.

Et c’est Allah qui accorde la réussite.

 

Extrait tiré du livre :

Les Pensées Précieuses

Écrit Par Ibn Al-Jawzî

Pages 83/84 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 14 avis)

 

Retranscription autorisée par l’édition Tawbah.

Partenaire: