Se laver et se parfumer pour se sacraliser – Al Hâfidh Ibn Hajar Al-Asqalânî

Se laver et se parfumer pour se sacraliser

Al Hâfidh Ibn Hajar Al-Asqalânî

 

 

609/ Zayd Ibn Thâbit ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte :

Le Prophète ﷺ ôta ses vêtements [habituels] et accompli ses ablutions majeures pour se mettre en état de sacralisation. 
Sahîh/ At-Tirmidhî – 830.

Enseignements du hadith 

1- L’obligation pour les hommes d’ôter les vêtements cousus et de porter deux pièces d’étoffe : Al-Izâr pour couvrir le bas du corps, et Ar-Ridâ’ pour couvrir le haut du corps.

2- La législation du fait d’accomplir ses ablutions majeures pour se mettre en état de sacralisation, et cela compte parmi les pratique confirmées.

3- On doit chercher à travers ce lavage le fait de se purifier pour cette  adoration éminente, dans l’espoir qu’elle nous lavera de nos péchés.

4- On se lave pour faire disparaître la sueur et les mauvaises odeurs, surtout en raison du voyage. On entre pas en état de sacralisation en étant ébouriffé, portant sur soi une mauvaises odeurs, poussière et autre. On lave et on purifie son corps car on va entrer en une adoration éminente, il faut donc s’y préparer. Puis il faut regarder si sur le corps rien n’est à couper, comme les ongles, la moustache, les poils des aisselles et du pubis. Il faut les faire disparaître car cela nuit, surtout que le temps va se prolonger, il faut donc s’en débarrasser. Ainsi, on s’embellit pour la sacralisation et l’entrée dans l’adoration, et on peut se parfumer sur le corps et la tête ; en dehors des habits de sacralisation, même si l’odeur persiste après s’être sacralisé. La seule chose qui soit interdite est de se parfumer après avoir eu l’intention de se sacraliser, car le Prophète ﷺ se parfumait avant la sacralisation.
Tas-hîl Al-Ilmâm – 3/322.

 

Extrait tiré du livre :

BOULOUGH AL MARÂM (Tome 2)
Écrit Par Al Hâfidh Ibn Hajar Al Asqalânî

Page 147 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,9/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 13 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: