Le statut honorifique des Gens de la Maison Prophétique et comment les combler d’éloges – ‘Abd ar-Rahmân Ibn Ismâ’îl Al Hâchemî

Le statut honorifique des Gens de la Maison Prophétique
et comment les combler d’éloges

‘Abd ar-Rahmân Ibn Ismâ’îl Al Hâchemî

 

Allâhسبحانه و تعالى a dit :

Allah ne veut que vous débarrasser de la souillure, ô gens de la maison [du Prophète], et veut vous purifier pleinement.
Sourate Les Coalisés Verset 33.

Il faut savoir que les gens de la Maison Prophétique sont divisés en deux catégories :

Ceux qui en font partie par les liens de parenté.
Ceux qui en font partie par les liens du mariage comme pour les épouses de notre Messager .

Or, dans de nombreux versets du Saint Coran, comme dans de nombreux hadiths de la Sunnah authentique, y sont rappelés les mérites de la Maison Prophétique et cela résulte du statut privilégié, honorifique qu’elle possède auprès d’Allâh, le Seigneur des Mondes. Mais se sont distingués parmi eux chez les hommes, ‘Âlî ibn Abî Tâlib et chez les femmes, notre Mère ‘Âisha, qu’Allâh les agrée tous.

Ibn ‘Abbâs ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ a dit au sujet du verset 33 de la sourate Les Coalisés :
« Il a été révélé particulièrement au sujet des femmes du Prophète .»
Authentique d’après ibn Abî Hâtim 9/3132 .

D’ailleurs, il n’y a aucune divergence chez les commentateurs du Coran (c’est-à-dire les commentateurs du coran) que les femmes du Prophète sont la cause de la révélation de ce verset. Il n’y a aucun doute sur le fait que la maison de notre Prophète Muhammad est la meilleure et la plus pure des maisons que l’humanité ait connue. Car Allâh S’est porté garant de la défendre et de la purifier de toute souillure.

Les épouses de notre Prophète étaient des femmes au cœur pur et chaste, éloignées des mauvaises passions.

Ibn ‘Abbâs ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ dit entre autres :
« Aucune femme d’un Messager n’a commis l’adultère, ceci est une faveur d’Allâh à leur égard. »

Les Grands Savants sont unanimement d’accord sur l’obligation d’aimer, d’honorer et de respecter la Famille du Messager d’Allâh envers sa famille.

D’après Abî Qurra Muslim ibn Sâlim al Hamdânî, ‘Abd Allâh ibn ‘Îssa rapporte avoir entendu ‘Abd ar-Rahmân ibn Abî Layla dire :
En me rencontrant, Ka’b ibn ‘Ujra me dit : « Veux-tu que je t’offre un don que j’ai entendu [de la bouche] du Prophète
?
Certainement , répondis-je.
Eh bien ! Nous avons interroger le Messager d’Allâh en lui disant : Ô Messager d’Allâh ! Comment vous combler d’éloges, Gens de la Maison ? Car Allâh [ne] nous appris que comment vous saluer.

Dites :

Ô Seigneur Allâh ! Comble d’éloges Muhammad et la Famille de Muhammad !

Comme tu as comblé d’éloges Ibrahîm et la Famille d’Ibrahîm ; Tu es le Digne-de-louange, le Digne -de-vénération. Ô Seigneur Allâh ! [Fais descendre Ta] bénédiction sur Muhammad et sur la Famille de Muhammad comme tu as [fais descendre Ta] bénédiction sur Ibrahîm et sur la Famille d’Ibrahîm ! Tu es le Digne-de-louange, le Digne-de-vénération. »
Rapporté par Al-Bukhârî.

 

Extrait tiré du livre :

’Aisha رَضِيَ اَللَّهُ عَنْهَا
L’épouse pure, Véridique et Bien-Aimée du Prophète
Écrit Par ‘Abd ar-Rahmân Ibn Ismâ’îl Al Hâchemî

 

Pages 151/152 – Wadi Shibam Éditions

Commander le livre icon-cart

Note 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 1 avis)


Retranscription autorisée par les éditions WADI SHIBAM.

Partenaire: